lundi 11 mai 2015

Souvenirs de Milan...

Il y a un mois, je suis parti à Milan. Une voyage privée, sans aucun motif automobilistique. Bon, j'avais quand même mon APN... La dernière fois que j'ai mis les pieds à Milan, c'était en 1986. Ca ne me rajeuni pas. Je m'attendais à ce que ce soit "Alfaville". Je frétillais à l'idée de faire des "conducteur du jour" sur les Alfa 6, 90, Alfasud... Peut-être même qu'au détour d'une rue, je verrai un utilitaire Alfa rouillé. Mais non, rien. A peine une 75 croisée brièvement dans une station service.

A défaut, commençons par cette Tata Indica Vista. Dérivée de l'Indica, elle devrait partir à la retraite après 20 ans de carrière. Mais sa remplaçante (nom de code "Kite") devrait reprendre la plateforme de l'Indica/Indigo.
Une Epsilon, marraine de la semaine du design de Milan. Bientôt, elle ne franchira plus les Alpes.
Une Jeep couverte de stickers façon jeans. Hasard ou coïncidence, AMC s'était associé avec Levi's dans les années 70. Ca avait donné une série limitée pour l'affreuse Gremlin.
Point de DR à Milan. Par contre, j'ai croisé ce Giotto Gladiator Victoria, cousin Italien du DongFeng Yu'an. DFMA semble lui avoir définitivement retiré sa calandre "double-haricots". A croire que BMW ait râlé...
L'objet de la visite, c'était le salon du mobilier de Milan. Un fabricant exposait une série de photos sur son "univers" dont cette Mehari près d'un phare. Un décor très Breton... Mais avec une voiture immatriculée à Turin.
Les évènements marquants de 2007, c'est l'iPhone, le Kindle et... La Fiat 500. Bien sûr, c'est un Italien qui a pondu cette chronologie. En même temps, c'est vrai qu'un modèle inédit, chez Fiat, c'est un évènement !
Plus loin, un autre exposant utilise une Cox cabriolet pour une photo vieillie. Le but étant de faire croire que ce fabricant de kitscheries pour "nouveau Russes" est une vieille maison.
Règle N°1 : lorsque quelque chose est évident, vous n'avez pas besoin de le préciser. Un vrai pilote n'a pas besoin de dire qu'il est pilote. Un communiqué décrivant une voiture au design radical n'a pas besoin de dire qu'elle a "du caractère". Et un fabricant de "meubles artistiques" n'a pas besoin de dire que c'est un artiste. Si vous vous sentez obligé de le préciser, c'est que c'est une imposture.
Milan est une ville moderne. Les Alfa sont un poil surreprésentées, tout comme l'ensemble du groupe Fiat. Mais on est loin de l'Italie du sud, où Fiat Auto représente à la louche 90% du parc. Point de youngtimers et encore moins d'anciennes. Il y a davantage de Fiatou à Paris ! J'ai juste vu cette Mustang cabriolet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?