mercredi 29 octobre 2014

Mondial 2014 : 21. Red Bull F1

Hasard de la conception des stands, il y avait 2 F1 à quelques mètres : une Mercedes AMG et une Red Bull (sur le stand Infiniti.) Après tout, c'est bien la première fois cette saison que le limonadier autrichien est au près des Mercedes...
Comme la plupart des championnats circuits sont terminés, c'est l'heure des bilans.
Côté US, Penske a enfin décroché son 1er titre en Indycar depuis des lustres. J'aime bien Will Power, mais je pensais qu'il s'effondrerait en fin de saison. Non, il a tenu. Et il a gagné. 2015 devrait être une saison intéressantes, avec les kits aéro et des top-teams à 4, voir 5 voitures. Et avec Simon Pagenaud, on a de nouveau un "client" français. Inconvénients : les petites écuries vont tirer la langue un peu plus... L'Indy Lights nous promet de grandes choses. Il y a toute une génération qui débarque : Matthew Brabham, Spencer Pigot, Neil Alberico, Scott Hargrove, Garett Grist, Jake Eidson, Aaron Telitz... Sans oublier les Français Florian Lattore et Alex Baron. Ca en fait, du monde ! J'espère qu'ils iront jusqu'au bout : ces dernières années, en Indycar, on a vu peu de rookies faire leur trou, alors qu'il y a un besoin de sang neuf.
Joylon Palmer a gagné le GP2. Visiblement, son téléphone n'a guère sonné depuis. Il va rejoindre la longue liste de champion de GP2 qui n'ont pas été en F1. Je pense qu'à l'instar de la F3000 il y a 10 ans, le GP2 est à bout de souffle. L'Auto GP, lui, est dans une situation assez moyenne. Quelques bons animateur (Kimi Sato, Markus Pommer, Tamal Pal Kiss...) et beaucoup d'intérimaires. En FR 3.5, Carlos Sainz Jr a enfin décroché son 1er titre en automobile. Mais j'ai l'impression que le fil avec Red Bull est rompu. D'ailleurs, c'est Pierre Gasly qui a eu droit à des piges en GP2.
En GP3, Alex Lynn est à 1 point du titre. Mais par rapport au feu d'artifice Daniil Kvyat de 2013, on reste sur notre faim. J'espérait mieux de Jann Mardenborough aussi. Au moins, ça a permit de remettre en selle Dean Stoneman, dont la carrière avait été interrompue au pire moment (y'en a-t-il des bons ?) par un cancer. En F3, Esteban Ocon est le plus beau champion Français (désolé, Florian...) Il a battu tout ceux qui triplaient, voir quadruplaient. Il a surtout battu le golden boy Max Verstappen, qui a complètement explosé après l'annonce de sa titularisation chez Toro Rosso. Cao Hongwei est le 1er Chinois à remporter le British F3, le dernier champion de British F3 aussi. Son titre acquis face à 4 concurrents est très relatif. Au moins, les Chinois (Cao, Li Zhi Cong, Kang Ling et "Andy" Chang) ont permis au championnat de survivre une saison de plus. La F3 ATS va guère mieux. Pommer s'est promené. La grosse surprise, ça a été le réveil des Malaisiens, Nabil Jeffri et Weiron Tan, en fin de saison. En EuroFormula Open, il n'y a que 4 ou 5 pilotes qui ambitionnent une vraie carrière. Sandy Stuvik a su atomiser la concurrence. On devrait en réentendre parler...
Côté formules de promotions, Nick de Vries est le patron de la FR 2.0. Pourra-t-il réussir sa montée en FR 3.5 ? Pietro Fittipaldi a lui dominé la Protyre FR. Il semblerait que son avenir soit à Maranello. Mais avec Antonio Fuoco, Lance Stroll et Brandon Maisano (viré, puis repris), la Ferrari Academy a pas mal de poulains qui ambitionnent la F3... En F4 BRDC, on a eu une belle lutte au finish entre George Russell et Arjun Maini. Autant les animateurs de 2013 se sont volatilisés, autant ceux-là devrait faire reparler d'eux. Enfin, James Munro est un beau champion de Formula Masters China. Est-ce enfin la révélation que la Nouvelle Zélande attend ?

Globalement, c'est la crise. Toutes les séries sont plus ou moins sévèrement touchées.Il y aura des morts. Déjà, le British F3, la F3 SudAm et la FR 2.0 Scandinavia ont disparu. Le Masters F3 de Zandvoort avec 3 pelés, c'était d'un triste ! Et même Macao est en panne d'invités. L'arrivée des Asiatiques (j'inclus les Indiens dans le lot) permet de garnir un peu les grilles. Peut-être que demain, des entreprises Asiatiques s'impliqueront (même les Japonais roulent quasiment sans sponsor.) A contrario, les Sud-Américains se sont évaporés. Pedro Piquet est le seul à prendre l'avion pour l'Europe. Alors que dans le temps, c'était des 747 entiers qui faisaient le voyage ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?