mardi 17 juin 2008

Peugeot 908

Enfin un peu de sport sur ce blog!

Lundi, j'avais 35 minutes à tuer sur les Champs Elysées. Une première depuis 3 ans... J'ai été faire un tour chez Peugeot où il y avait une exposition "Peugeot au Mans", dans un décor évoquant le Paul Ricard!

Il y avait la fameuse 908 HDI FAP. Audi ou Peugeot, de toute façon pour moi, c'est une hérésie.
Les Indycar à moteur Cummins diesel des années 30 et 50 (avec pole en 1952), c'était des exploits. Tout comme la Deletrez des années 50 ou la Reynard/Caterpillar de 2001. Aux 24 heures du Nurburgring 1996, Hans Stuck avait imposé une BMW 325 TD. C'était des exploits.
Mais faire un règlement pro-diesel où les autres reçoivent deux parpaings, c'est n'importe quoi. C'est ce que fait l'ACO au Mans et ce que fait la FIA en WTCC. Emanuele Pirro le reconnait à demi-mots: la R10 TDI est un gros veau inconduisible. En ALMS, les Porsche RS (de LMP2!) leur taillent des croupières.

Amener les Porsche RS de Penske au Mans, sans brides anormales et l'on vera qui a la voiture la plus rapide...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?