mardi 16 octobre 2007

Aston Vantage N24

J'adore Top Gear. Pour ceux qui ne connaitraient pas, c'est une émission Britannique de voitures. Oubliez l'habituel comparatif de monospaces ou les "1000km à bord de la dernière Renault".
La semaine dernière, le challenge était de trouver la plus belle route du monde. Les 3 présentateurs avaient chacun leurs voitures (ou plutôt des voitures prêtées par les constructeurs.) Quelles voitures? Des Laguna III, 407 et BMW série 3? Non! Des petites sportives style Clio RS, 207 RC et Polo GTI? Non! Jeremy Clarkson, le patriarche macho, avait une Lamborghini Gallardo Superleggera. Richard Hammond, le playboy de poche, avait une 911 GT3 RS. Et James May, le geek, avait une Aston Martin Vantage N24. Sympa, non? Surtout que ce n'était pas du genre: "On fait 10km sur une route fermée et on les range dans un camion." Non, ils ont réellement roulé de Monaco à Stelvio, en 3 jours...

Je ne suis pas un fan d'Aston. Je sais distinguer une DB2 d'une DB4, mais après la DB7, c'est le chaos: elles se ressemblent toutes! La semaine dernière, j'en ai vu une sur l'autoroute. Je l'ai photographiée. Avant d'en faire un article, j'ai consulté mon annuel de l'Automobile et malgré tout, je me suis trompé...
Mais cette Vantage N24 (Nurnburgring 24h) était superbe. Ce n'est pas juste une GT allégée, mais carrément une voiture de compétition, avec arceau-cage, tableau de bord remplacé par un pupitre avec switchs et un seul baquet! Et elle est malgré tout immatriculable Outre-manche, heureux Britannique... Dans ce genre de cas, c'est combi réfrigérée à l'azote et bouchons dans les oreilles. May tenait à conduire en chemisette. Du coup, il a souffert le martyr et s'est plaint de sa voiture. Quel [censuré]!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?