dimanche 25 juillet 2010

Fiat Motor Village: 2. Abarth 500 Tributo Ferrari

Suite de la visite du Fiat Motor Village avec cette Abarth 500 (ne dites pas "Fiat 500 Abarth", espèce de noob!) Tributo Ferrari.

Abarth a compris le truc de MINI: pour maintenir le buzz, il faut multiplier les séries spéciales. Alors que côté Renault, je ne peux pas dire que je suis débordé de communiqués sur Gordini... Pourtant, merde, regardez Amédée Gordini! Un homme amateur de soirées (dans sa jeunesse), de cartes et de femmes (jusqu'au bout), un gars qui a quitté l'école à 11 ans et qui construira des F1. Rien qu'avec ça, il y aurait de la matière à faire des hommages! Imaginez un peu... "Twingo Gordini édition Reims", "Clio Gordini belote et rebelote"...

Sinon, j'en profite pour dire un mot sur le Grand Prix d'Allemagne. C'était chiant! Au point où Jean-Louis Moncet, Jacques Laffite et Christophe Malbranque n'ont pas osé le "tout reste ouvert; le leader peut changer." La seule action, c'était le dépassement d'Alonso sur Massa... Un dépassement "radio Todt", sauf qu'Alonso n'est pas Schumacher et que Domenicali n'est même pas l'ombre de "Napoléon". Et puis qu'on est dans le ridicule, il faut souligner la passe d'armes entre Schumacher et Petrov. Un Petrov qui se prend des cours de conduite à la radio. C'est dire le niveau actuel de Schumi...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?