lundi 6 avril 2015

Porsche-Alméras

Le printemps est là. Conséquence N°1 : le climat est plus doux pour les anciennes et les youngtimers, qui ressortent timidement de leur tanière. Conséquence N°2: il fait jour plus tôt. Ainsi, dans les bouchons de l'A86, je peux de nouveau immortaliser les voitures insolites que je croise.

En apparence, c'est juste une 911SC avec un aileron. Oui, mais il y a la petite inscription au-dessus du "E" de Porsche : Alméras.
Dans les années 80, dans les "toutes les voitures du monde", "Alméras" ouvrait la page des "constructeur français en marge de la série. Jean-Marie et Jacques Alméras s'était lancé en rallye, dans les années 70. Gag : leur première 911S était une ex-Michel Polnareff. Puis il y a eu la sport "maison" pour les courses de cote, les 911 SC de Jean-Luc Thérier et Jean-Pierre Nicolas (les dernières à s'imposer au scratch, en rallye.) Dans les années 80, il se sont reconvertis dans le tuning (d'où leur présence dans les annuels.) Ils offraient des "look 935" au 911SC, puis des "look 959". Ils ont même fait un "look GT1" pour les 996. Ils auraient pu devenir Kremer ou Gemballa. Ils ont manqué d'ambitions, de moyens et de gout pour les paillettes. Pas de mannequins en bikini, façon Gemballa. Ou de considérations mystiques, comme RWB. Philippe, fils de Jacques, a voulu se lancer en monoplace (1 saison, puis plus de budget.) Jean-Marie, la cinquantaine bien tassé, s'est relancé en cote avec une bonne vieille 911 look 935. Puis plus rien. J'étais persuadé que la boite avait fermé. Mais le fiston a repris les commandes et il y a toujours un concessionnaire Porsche-Alméras à Montpellier (merci Google.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?