samedi 17 mai 2014

Fiatou d'avril

Une Fiat 500. Le propriétaire profite des rayons de soleil pour ouvrir le toit. Je suis sûr que le proprio doit se croire en pleine dolce vita. Il n'est plus en région parisienne, mais quelque part, de l'autre côté des Alpes, dans les années 60... C'est ça aussi, le rêve automobile : voyager dans sa tête...

A part ça, aujourd'hui, j'ai lu un magazine avec dedans un énième article sur les 20 ans de la mort de Senna. Encore un truc torché à base de lieux communs et d'émotions faciles. Il était illustré par une photo de Senna datée de 1986 (c'est dire le sérieux de l'auteur...) Et des papiers comme ça, on en trouve au kilomètre sur Gilles Villeneuve, Jim Clark, James Hunt...
Moi, je n'aime pas écrire des nécrologies. Ca veut dire gagner de l'argent sur la mort d'un type. A la limite, si je suis vraiment touché par sa mort et que j'ai de vraies choses à dire dessus, d'accord. Sur Senna, je crois que tout a été dit (sauf des choses méchantes à son égard.)
Je préfère les histoires "positives". Pourquoi parler que de choses tristes ? Dean Stoneman, il remporte la F2, gagne un test F1 et apprend qu'il a le cancer. Il se bat 2 ans contre la maladie et l'oubli, arrive à revenir et gagne en GP3. Race2recovery, un équipe d'ex-soldats Britanniques, qui ont tous perdu un membre au combat et qui disputent le Dakar. Li Shu Fu, le fils de riziculteur qui quitte l'école à 10 ans, se bat pour être le tout premier constructeur privé en Chine, rachète Volvo et reçoit le président chinois dans son usine belge. Ca, ce sont des belles histoires de courage et d'ambition ! Après, c'est sur que c'est des gens moins connus du grand public. Et puis ça demande de faire des recherches...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?