mardi 24 février 2015

Rétromobile 2015 : 10. Gulf

On a tendance à l'oublier, mais Gulf n'est pas un fabricant de tee-shirts et de casquettes ! A l'origine, c'est un pétrolier. Mais dans les années 65-75, avec John Wyer, c'était LE pétrolier des 24 heures du Mans. Désormais, il n'est plus que l'ombre de lui-même. Cumberland Farms a repris les stations services Gulf pour les USA. Hinduja (qui possède Ashok-Leyland) s'occupe du reste du monde (les Aston d'endurance, c'est eux.) Kuwait Petroleum Corporation (Q8) a repris les activités de raffinage au Koweït. Le reste appartient à Chevron.

La McQueen-mania actuelle est l'œuvre de Chad McQueen. Depuis les années 90, on a revu les couleurs Gulf en endurance (avec McLaren, puis le Belmondo Racing et enfin, avec Aston-Martin), mais c'est McQueen junior qui a vu le filon. Acteur moyen, puis pilote encore plus moyen, il découvrit que son père était l'objet d'un culte. Steve McQueen avait fait pas mal de photos à son apogée, dans les années 60. Il soignait volontiers son look et avait des objets reconnaissables (la Heuer Monaco, le col-roulé de Bullitt, la combi de Le Mans...) Bref, toute une marque.
J'ai l'impression que la McQueen-mania est un peu passée de mode. Depuis Rush, il y a désormais une Hunt-mania. Il y a 2 ans, Freddy Hunt était un inconnu. Désormais, il est très demandé : FF 1600, MRF 2000, rôle d'ambassadeur pour la Formule E, mannequin pour Hackett... Le fils du champion de F1 76 promène sa tignasse blonde et sa combinaison rouge. Hélas, la ressemblance s'arrête là. Au volant, Hunt Jr est complètement largué. Mais c'est pas grave, le promoteur peut faire de belles photos.
N'empêche "fils de", c'est un beau boulot. Surtout quand vous n'avez pas beaucoup de talent ! Dommage que mes parents ne soient pas célèbres...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?