mercredi 18 février 2015

Rétromobile 2015 : 2. Quelques Ferrari...

J'ai trouvé que ce Rétromobile était placé sous le signe de youngtimers. Notamment des Ferrari des années 80-90.

On commence par cette 348tb ex-BPR. C'était le temps où il n'y avait qu'un seul championnat européen d'endurance, ouvert à tous. C'était le temps où un gentleman-drivers avec une écurie semi-professionnelle pouvait viser un podium. C'était le temps où l'Espagne avait une croissance folle. Des sponsors comme Repsol ou Telefonica pouvaient claquer des millions de pesetas dans le sponsoring... Bref, c'était un temps très lointain.

Pour info, l'un des pilotes, Alfonso de Orléans-Bourbon, fera ensuite le Dakar avant de fonder l'écurie de GP2 Racing Engineering.
Pour une fois, je me suis retenu de prendre une F40 de face.

J'ai compté 3 F40 sur le salon (ça devient d'un commun...) Là, c'était un sacré trio : F40, Testarossa et 512 BB. Dans les années 80, de nombreux pré-ados les avaient en poster (comme moi) ou en Bburago... Sauf que là, ce sont les vraies !
A propos de miniature, voici une Testarossa miniature, pour enfants. Pour des enfants très chanceux, même aujourd'hui...
Sinon, il y avait une 328GTB repeinte par Peter Klasen. En 2011, il s'était plaint que j'avais pris sa 911 sous "un mauvais profil". C'était la 4e réclamation la plus bizarre que j'ai reçu (NDLA : oui, j'en ai eu 3 encore plus bizarres !)

Et en sortant, j'ai vu cette Enzo. On dirait ces stars d'Acceleration Events. A un moment, c'était LA supercar ultime et maintenant, elle est dans un recoin du salon. Comme ces chanteurs réduits à faire un show en play-back devant une foule clairsemé...
Pour rester dans la métaphore musicale, la F40, c'était Ziggy Stardust: Il y a eu un "avant" et un "après". La LaFerrari, c'est le single de Paul McCartney avec Kanye West et Ryanna : du buzz, quelques érections journalistiques et dans 3 mois, on l'aura oubliée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?