mardi 13 août 2013

Audi A8

Une Audi A8 première génération. Un modèle un peu oublié, mais ô combien important pour la marque.

Après l'échec de la V8, la firme aux anneaux comprend que s'il veut rejoindre BMW et Mercedes, il doit mettre les bouchées doubles.
A l'époque, pour le très haut de gamme, BMW et Mercedes sont sur des produits avec des durées de vie très longues. Audi choisit une stratégie très agressive avec une modèle tous les 6, 7 ans, avec un gros lifting à mi-vie. Le tout avec un bombardement de contenus technologiques: caisse en aluminium, quattro, V6 TDI, W12, V8 TDI..."
A l'époque, ça faisait bien rire Frédéric Saint-Geours! A quoi bon engloutir des milliards de marks pour vendre quelques milliers de voitures par an? Pourquoi concevoir des V8 et des W12, alors qu'ils vendent surtout des versions à moteur V6! Au moins, chez PSA, on investi juste ce qu'il faut, où il faut.
Sauf qu'avec cette stratégie dispendieuse, Audi a pu rejoindre BMW et Mercedes. Aujourd'hui, ils vendent plus de voitures que Peugeot et Citroën réunis! Et avec un ticket moyen supérieur... En France, on n'a pas forcément les meilleurs PDG, mais on a les meilleurs donneurs de leçons!

Remarquez, tout n'est pas rose pour l'A8. Elle a une image de "voiture de braqueurs". Faut dire que depuis les années 90, Audi met le paquet sur le placement-produit dans les films d'actions (Ronin, Le transporteur, Go fast...) Faut pas s'étonner du retour de bâton.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?