Gatsby le pas magnifique


Aujourd'hui, j'avais une journée bien pleine. Amener ma voiture au garage, écrire des articles pour AutoNewsInfo et diverses choses. Mais au final, ma journée fut occupée par un sujet inattendu...

Le midi, j'ai enfin pu m'assoir derrière mon ordi et là, je vis un message Facebook :
Je cliquais sur le lien. Au début, j'ai cru que c'était une promotion de mon livre et j'étais plutôt content. Je me disais : "Super ! De la pub en plus ! Ca me permettra de vendre des livres." Sauf qu'à aucun moment je n'étais cité. Ni moi, ni Les voitures Chinoises.
Et plus je lisais, plus je me sentais mal. C'était une copie et qui plus est, une mauvaise copie. L'auteur avait sorti son dictionnaire des synonymes. Par endroit, faute de connaitre le sujet, il avait écrit n'importe quoi. Dans mon livre, il y a des parenthèses en fin de chapitre et il les a copié tel quel, sans réfléchir à la pagination. Il avait copié certaines photos (que j'avais payé parfois 200€ à des banques d'images) et il y avait rajouté des images venant de n'importe où. Des images de Corée du Sud, du Japon, des pin-up...

J'avais l'impression qu'on avait fait un gros caca sur 10 années de recherche.
Gatsby Online, ça me disait quelque chose... Et pour cause... A une époque, j'étais amis avec Patrice de Bruyne sur Facebook. L'ancien fondateur de Chromes & Flammes avait 1001 anecdotes à raconter. Sauf que très vite, j'ai bien vu qu'il en inventait -et qu'il inventait mal (comme ses nuits avec Lindsay Lohan)-. Tous les jours, il postait des liens vers de vieux articles de Gatsby Online, pour promouvoir son site web.

Un jour, le lien portait vers un article sur la Dale, une obscur voiturette US des années 70... Sauf que j'en avais parlé. La Dale fut un modèle très confidentiel. Il y a donc peu de photos, donc c'était normal qu'on retrouve les mêmes... Ce qui était moins normal, c'était la syntaxe. On retrouvait des tournures, des expressions. C'était un copier/coller avec juste un coup de dictionnaire des synonymes ! Je lui ai signalé la similitude, de Bruyne m'a dit que son article était antérieur au mien (alors que la date, en haut, disait le contraire.) Et une fois qu'il était à court d'arguments, il m'a bloqué !

Visiblement, je ne suis pas le seul. D'ailleurs, Gatsby Online porte une mention qui laisse rêveur...
De Bruyne est un drôle de personnage. J'ai découvert son CV complet a posteriori.

A l'origine, il était architecte. A la fin des années 70, il travaillait dans une agence de pub. En 1978, l'agence remportait un contrat avec British American Tobacco, pour la promotion d'une nouvelle marque. De Bruyne possédait alors quelques rod. Grease et American Graffiti étaient sortis sur les écrans et il y avait un intérêt autour des rods. De Bruyne fit repeindre son Olds '48 aux couleurs du cigarettier et il organisa des shows avec deux mannequins. Le buzz prenait et il commença à rédiger une lettre d'information autour des rods et du cigarettier.
Puis en 1979, il décida de voler de ses propres ailes. Il lança Chromes & Flammes, le tout premier magazine Français sur les hot-rod. En parallèle, il organisa les premiers grands shows de rods et de dragsters. Sans lui, il est clair que les hot-rod et les dragsters seraient arrivés beaucoup plus tard (et avec beaucoup moins de tapage) en France.
Vers 1984, il prit aussi en main le magazine Calandre. La presse auto généraliste était en train de laisser tomber les petits constructeurs, pour ne plus faire que des essais. Calandre s'engouffra dans la brèche et il fut le magazine des constructeurs de voitures de sport, de luxe et des débuts du tuning.
En 1990, le fisc lui tomba dessus et il du revendre ses magazines, qui périclitèrent peu après. Il se reconverti dans la vente d'automobiles de collection de luxe.
En 2006, il réapparu avec Le protocole de Sion. Comme son nom l'indique, c'était un ouvrage complotiste, censé faire la lumière sur le 11 septembre et le grand complot mondial... Sentant le filon de la nostalgie, il a lancé Gatsby Online et Chromes & Flammes Online, pour raconter ses souvenirs. En parallèle, il s'invitait dans les forums auto. Pour la présentation, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'était pas modeste...
Entre posts sur le thème "j'ai tout fait, j'ai tout vécu" et d'autres sur le thème "de toute façon, si ça va mal dans le monde, c'est la faute au Mossad". De Bruyne est vite devenu un paria. Alors il se faisait virer d'un forum, s'invitait sur un autre, etc. Jusqu'à ce que sa réputation le précéda.
Je lui avais envoyé un e-mail et ce soir, il m'a rappelé. Cet article sur les voitures Chinoises était le premier de Gatsby Online sur ce thème. Il n'y avait rien d'approchant, tant sur le fond, que sur la forme. Qui plus est, il y avait la question des photos.
Son explication était bancale. Il l'a publié "il y a 5 ou 6 ans". Pourtant, l'intitulé dit "28 février 2018". Réponse : "Non, mais c'est suite au basculement du serveur du website." Sauf que par défaut, la date est du "14 octobre 2016" (cf. l'article de la Dale.) C'est possible de bricoler la date de publication, mais c'est visiblement bien au-delà des compétences de De Bruyne sur Wordpress...
Qui en est l'auteur ? Si Gatsby Online est si calé sur la Chine, pourquoi est-ce le seul article dessus ? "C'est suite à un accord avec Le Blog Auto." Quoi ? C'était moi qui avait publié la série d'articles du Blog Auto, qui allait effectivement servir de base au livre. Oui, mais je n'ai jamais rien vendu à Gatsby Online ! En 2008, Le Blog Auto nous imposait un contrat d'exclusivité. Publier pour d'autres, c'était remettre sa démission. Aucun rédacteur n'aurait déposé un article, qui plus est gratuitement et de manière anonyme. Quant à Christophe Labédan, alors patron, il avait la requête Google facile. Il n'aurait jamais filé un article à un autre site, gratuitement et sans référence du Blog Auto. Et si quelqu'un avait copié à l'époque, De Bruyne ou Tartempion, il se serait pris une belle soufflante... "Euh, non, c'est un Français vivant en Chine, je me souviens."
Et les photos ? Je les trouve sur Google, donc il n'y a pas d'ayant-droits ! Même les photos de Getty ? J'espère bien qu'ils vont se bouger ! Si j'ai payé 200€ pour avoir des photos inédites, ce n'est pas pour que le premier clampin les copie !

Il a joué la condescendance. Parce que, je devrais être content que Gatsby Online parle de moi, hein ? Ca sera de la notoriété ! Puis si je passe par chez lui, on ira boire un verre et le grand Patrice De Bruyne, dans sa mansuétude, me racontera d'authentiques anecdotes... Tu devrais être heureux, petit, d'un tel privilège !

Sauf que la conversation sonnait de plus en plus faux. On a parlé de la Dale et il s'embrouillait. Il était trop mauvais en Wordpress et en Facebook, pour bâtir un mensonge crédible. Son ultime défense, c'est que pour écrire, je m'étais moi-même servi d'autres sites... Oui, mais ça, ce sont des sources et je les citait explicitement. Et à chaque photo, je mettais le copyright ! On ne peut pas mettre sur le même plan un travail de recherche et un type qui s'est contenté d'un copier/coller !
Il voulait jouer les seigneurs, mais il était en train de se noyer et je ressentais surtout de la pitié. Un mauvais faussaire vieillissant. Un peu plus et il me disait que j'avais remporté la loterie Microsoft !

Commentaires

Articles les plus consultés