dimanche 18 octobre 2015

L'oreiller officiel de Pierre Gasly

L'autre jour, à Monoprix, il y avait des oreillers en promotion. Signe particulier : il y a Pierre Gasly dessus ! "Achetez l'oreiller officiel de Pierre Gasly !" Il y a bien longtemps, Fiszman représentait Gerhard Berger avec des oreillers dans Auto-Hebdo. Hasard ou coïncidence, Berger fut ensuite copropriétaire de Toro Rosso, où l'on devrait revoir très prochainement Gasly...

L'oreiller, ça peut être utile pour suivre la F1. Dans le brouillon de ce post, j'avais écris "Lewis Hamilton a décroché son troisième titre consécutif sans réelle opposition"... Sauf qu'en fait, c'est "que" le deuxième. C'est dire si on se fait chier... Mathématiquement, Nico Rosberg est dans la course. Mais psychologiquement et sportivement, "Hamster" est un cran au dessus. Comme Sebastian Vettel vis-à-vis de Mark Webber : Rosberg est toujours 2e, parfois, il est même devant. Oui, mais à la régulière, sur tout un championnat, il ne fait pas le poids.
Ferrari ? Je pense que ça sera intéressant de voir comment Vettel évolue. S'il joue les meneurs d'hommes, comme Michael Schumacher ou s'il se contente de pleurnicher parce qu'on lui file pas la meilleure voiture, comme Fernando Alonso. Mais aujourd'hui, laisserait-on un pilote s'occuper du recrutement, comme Schumacher l'a fait en 1996-1997 ? Alonso, lui, part pleurnicher chez McLaren... Sauf erreur, c'est la plus mauvaise période des "gris" depuis la mort de Bruce McLaren. Eux, les rois de la stabilité, ont employé 4 pilotes en 3 saisons. Je pense que Jenson Button a atteint ses limites et Alonso n'est pas le genre à vouloir remettre le navire à flot. Lui, il est le premier à sauter dans le canot de sauvetage !
N'empêche, la F1 est N°1 sur les non-infos ! On a eu la vraie-fausse retraite de Kimi Raikkonen, puis le vraie-faux rachat de Lotus par Renault, puis la vraie-fausse retraite de Button... Red Bull ? Dieter Mateschitz est capable de tout. Y compris, je pense, de partir du jour au lendemain, sur un coup de tête. Il pourrait ne garder que Toro Rosso. S'il le fait et si le deal Lotus-Renault n'aboutit pas, Renault n'aurait pas de client en 2016. Le départ de Romain Grosjean chez Haas, ça sonne comme une voie de garage. En même temps, le Français n'a jamais été convaincant. Ca rappelle les fins de carrière de Vitantonio Liuzzi ou de Timo Glock. Donc, en mars 2017, Grosjean pose avec la F1, participe aux premiers essais... Puis un communiqué tombe disant que l'équipe a recruté Sean Gelael ou Adderly Fong et qu'elle remercie Grosjean pour tout ce qu'il a fait.
L'autre jour, j'ai vu une photo de groupe de F1 (1989? 1990?) A l'époque, il y avait une dizaine de Français en F1. Aujourd'hui, on n'a que Grosjean, avec Gasly et Esteban Ocon en embuscade. Et surtout, chaque année, on a juste un ou deux Français qui "apparaissent". On n'a même plus dix Français "tout court" en monoplace !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?