vendredi 2 octobre 2015

Opel Ascona

Une Opel Ascona. Pour être précis, une "Ascona J" (c'est indiqué sur le capot.) J'adore le travail des marketeurs de la fin des années 70 : prenez une placide berline, mettez lui des jantes et un autocollant qui court le long de la ligne de caisse, puis vous obtenez un modèle sportif. Sachant que dessous, a priori, c'est un 1,2l 60ch. Au moins, ils ne lui ont pas collé d'ailerons...

Opel utilise rarement son patrimoine. Il faut dire que le rapport avec les voitures actuelles n'est pas flagrant. On voit mal Opel coller une Ascona à côté de son Insignia en disant "visez l'ancêtre !" Les modèles les plus célèbres comme la Manta, la Senator, la Tigra ou la Calibra n'ont pas d'équivalents modernes. La Corsa en a un et Opel ne s'en prive pas.

Outre-manche, l'Ascona s'appelait "Vauxhall Cavalier". Ce fut une vraie tueuse de productions BL (tout comme la Ford Cortina, d'ailleurs.) A l'époque, BL va de grève en grève et de plan social en plan social. La Morris Marina Ital était démodée à tout point de vue et ce n'est pas la Triumph Acclaim qui allait redonner confiance à la clientèle... Donc, si vous êtes patriote, vous achetez une Cavalier ou une Cortina. Vauxhall et Ford ont su profiter de ce côté "buy british". Y compris une fois qu'ils ont fermé leurs usines britanniques. Aujourd'hui, l'Astra est la seule Vauxhall produite sur l'ile (avec les Movano et Vivaro.) Ford, lui, n'a plus rien du tout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?