jeudi 3 novembre 2011

Présentation Mitsubishi en Catalogne



A peine revenu de Turin avec Lancia, j'ai embrayé sur une présentation Mitsubishi en Catalogne.

C'est l'importateur Français qui nous a invité, afin de dévoiler ses (grandes) ambitions.

J'avoue que je connaissais assez mal la situation de Mitsu en France. Et côté voitures, je n'avais conduit jusqu'ici qu'une Colt CZC.

La grande découverte du week-end, c'est Jean-Claude Debard, responsable Français d'Emil Frey! C'est un vrai showman, un peu camelot, un peu G.O. du Club Med... Là, lorsque j'ai pris cette photo, il tentait d'imiter James Bond (d'où le Martini qu'il touille lui-même)!
Au-delà de ses boutades, On sent aussi qu'il va mouiller le maillot pour Mitsu. Ca change (en bien) du style "langue de bois et prompteurs" des autres responsables de marque!
J'étais avec Nicolas Meunier et il tenait à tout prix à conduire un Pajero châssis court. Donc, on a commencé avec ça.

Il y a 20 ans, j'étais parti en Islande avec mon père et ma sœur. Mon père avait loué un Pajero châssis long.
J'ai eu l'impression que depuis, en terme d'esthétique, de motorisation et de finition, il n'y a pas eu de révolution (mis à part le passage à la monocoque.) Par contre, côté tarif, ils se sont goinfrés...
Le soir, j'ai enchainé avec la Lancer Evolution X. C'est encore plus bestial que la Subaru WRX STI!
Une fois qu'on a saisi le mode d'emploi (toujours rester au-dessus de 3 000 tours/minute), c'est un vélo!

J'ai pris un pied phénoménal! Les 80km entre le lieu de la conférence et l'hôtel, c'était trop court! En plus, de la route sinueuse, de nuit, presque tout seul... Wahou...

Forcément, après l'Evo, l'ASX, ça semble bien fade... 
Le tour en L200, puis en Pajero court, sur la piste 4x4, c'était un morceau de bravoure.

Là, je me prenais pour Fangio! Pas le Fangio des Grand Prix de F1. Le Fangio des Turismo de Carreteras. C'était à peu près sur le même genre de route qu'il roulait: des pistes de montagne, sinueuses, non-asphaltées, à peine assez large pour une voiture, avec un ravin d'un côté... Sauf que lui, il le faisait sur plusieurs jours d'affilée, sans dormir, à bord de Ford ou de Chevrolet surgonflées, à la tenue de route très aléatoire...
C'est là que vous voyez qu'il devait en avoir dans le pantalon!
Pour la route, voici une photo de la Colt. C'est vrai qu'en voyant ce que fait Mitsubishi en Grande-Bretagne ou au Benelux, on se dit que Mitsu France devrait être largement capable de doubler ses ventes.

Après, si on était venu en 2005, on nous aurait dit: "Regardez, on va avoir la Colt et la Lancer! On va tout péter!"
De quoi rester humble sur le futur de Mitsu...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?