mardi 19 août 2014

58. Bugatti "Grand Prix"


Lors de la Traversée de Paris, il y avait cette Bugatti (type 35?) "Grand Prix" et je n'ai pas résisté au plaisir de poser avec.

L'air de rien, cette voiture est l'ancêtre de toutes les monoplaces !
Au début de la course auto, on faisait avec les moyens du bord. Le patron jouait les pilotes. Les ouvriers faisaient les mécanos. On enlevait le superflu sur la voiture, on peignait un numéro de course et c'est parti !
En 1910, Peugeot a l'idée de créer une structure dédiée. Des mécanos et des pilotes qui ne feraient que ça. Et une voiture taillée pour la course (au lieu de "coursifier" un modèle existant.)
Le souci, c'est que ça demande des moyens. Dans les années 20, les épreuves deviennent pérennes. Des circuits permanents apparaissent et les règlements se complexifient. Les grands constructeurs jettent l'éponge. Des artisans comme Miller ou Bugatti créent des voitures de courses. Normalement, les constructeurs se financent en vendant des voitures de route. Sauf que Bugatti et Miller construisent pas ou peu de voitures. Leur idée est donc de proposer des voitures de course clef-en-main aux privés. Bugatti va même inventer la coupe monotype ! A la fin des années 20, tous les pilotes Européens roulent en Bugatti et leurs homologues US, en Miller.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?