mercredi 17 juin 2015

Un essai qui n'en était pas un

C'est une drôle d'histoire. D'abord, j'avais envie d'un genre d'édito sur la fermeture des voies sur berge. Un coup de gueule contre la gentrification de Paris. Un texte plutôt "littéraire", truffé de références aux auteurs que j'aime. Il s'est écrit presque tout seul, d'un trait. Puis il fallait des images. Les voies sur berge s'appellent "Voies Georges Pompidou". Or, Pompidou est resté célèbre pour avoir possédé une Porsche 356. Je savais que Casting Automobiles avait des 356. Alors pourquoi ne pas improviser une séance photo dans Paris ? Plus précisément, ils en avaient quatre. Dont une grise, avec des longues portées ; un vague sosie de celle de Pompidou. Grâce à Google street view, j'ai pu repérer les endroits. Vroom, clic-clac, vroom, clic-clac et c'est bon ! Une fois chez moi, je n'ai eu qu'à brancher l'APN sur mon ordi. Le texte était déjà prêt. Un recadrage des photos et voilà ! C'est beau, la technologie moderne. Au total, il s'est écoulé 2h entre la sortie de Casting Automobiles et la publication... Dont 1h30 passés dans les embouteillages parisiens.

Je n'ai pas fait de vrai essai, car j'avais déjà testé une 356. Enfin, déjà... Moi, j'en conduirais bien 200, des 356 et je ne serai toujours pas blasé. Je me marre plus dans une ancienne de 90ch que dans une moderne de 180ch. Ne serait-ce que pour le look et les odeurs... Pourtant, là, on était en plein cagnard, englué dans les bouchons, avec un réservoir dangereusement vide... Au moins, ça fait des histoires à raconter au coin du feu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?