samedi 31 janvier 2015

D'autres voitures

Vue depuis la Rolls-Royce Phantom : une Ferrari 512 TR (version reliftée de la Testarossa.) Son conducteur se demande sûrement quel est cet impétueux. Il était le roi des rues parisiennes, mais pour attirer l'attention des badauds, rien ne vaut une Rolls'...

Personnellement, j'adore les Testarossa. Ne serait-ce qu'à cause d'Out Run. C'était la GT superlative pré-supercars. Pininfarina s'était complètement lâché. Il fallait bien ça pour lutter face à la baroque Countach...
Puis, hélas, il y a eu un moment où j'ai du rendre les clefs de la Phantom. Merci pour tout, au revoir. J'étais à la fois frustré que ce moment soit déjà fini et heureux d'avoir été l'un des privilégiés qui ait pu conduire une Phantom. Dans mes vieux jours, quand on me demandera les voitures extraordinaires que j'ai conduit, je pourrais la citer.
J'étais encore sur mon nuage lorsque j'ai croisé cette MX-5 NA. Dire qu'une semaine plus tôt, je l'ai conduite elle aussi...

J'adore ce boulot.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?