dimanche 8 janvier 2017

Du côté de la Bastille

J'ai un peu de retard dans mes photos... Là, on arrive le 24, alors que je terminais mon shopping de noël. Dans la rue, une Fiat 500 (L ?) orange avec deux bandes noires.
Dans les albums de Franck Margerin, la Bastille, c'était La Mecque des motards parisiens. Le quartier avait une odeur de souffre avec ses blousons noirs, ses voleurs et ses rodéos sauvages. On venait jouer à L'équipée sauvage ou à Easy Rider. A mon avis, il forçait pas mal le trait. De toute façon, ça fait longtemps que les marlous ont été viré. Les boutiques de motos sont toujours là, mais c'est davantage une ambiance "Zadig & Voltaire". Je suis rentré chez ce vendeur de BMW juste pour immortaliser cette moto. Elle m'intriguait, avec ses numéros de course.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?