vendredi 22 juin 2007

Bye bye Olivier

Ce n'est pas une news "Auto". Mais après tout, en tant que spectateurs réguliers d'Auto-Moto, j'ai pu suivre la carrière d'Olivier Jacques en Moto GP. L'annonce de sa retraite me touche un peu.

Je me souviens de ses débuts en 250, en 1994, avec une Honda "privée". Avec cette machine, il réalisa des miracles. Meilleur privé 1994, son team, Tech3, lui offrit une Honda "usine" l'année suivante. Il en profita pour pousser Jean-Philippe Ruggia à la retraite. Vainqueur de son premier GP en 1996, il du attendre 2000 pour remporter le titre (et encore, dans l'ultime ligne droite de l'ultime course.)
C'était le début de la fin. Jacques et Nakano (ainsi que Tech3) passent en 500. Alors que Nakano est d'emblée dans le coup, Jacques patauge. Les blessures succèdent aux mauvais résultats. Rossi signe chez Yamaha pour 2005 et Jacques se retrouve "à pied". Il a même postulé chez Subaru (aux côtés de Sarrazin, qui fut sélectionné.) Il avait rebondit chez Kawasaki, mais après quelques podiums, il a retrouvé ses vieux démons. C'est d'ailleurs après une énième immobilisation qu'il a annoncé sa retraite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?