samedi 27 septembre 2014

Porsche du coin de la rue

La station Esso près de chez moi distribue des petites voitures. Le truc est archi-connu : 1 plein = 1 miniature. En l'occurrence, il s'agit de Porsche. Ce qui me fait un peu mal, c'est qu'ils disent "avis au jeune pilote", sous-entendu "on va causer sportives" et ils montrent... Un Cayenne et une Panamera. Aaaargh ! C'est pas comme si Porsche n'avait jamais fait de modèles sportifs connus du grand public...

Pour être "NVB approved", ils ont habillé une petite fille en pilote... Avec la combi de Patrick Pilet !
Autre affiche, avec cette fois-ci un petit métisse. Moi, j'ai rien contre la "diversité". Le leader du championnat d'Europe de F3 s'appelle Esteban Ocon. Il doit pas avoir beaucoup d'aïeuls Gaulois, mais il est Français et il mène (largement) le classement, donc ça me va ! Idem s'il s'appelait Mohammed, Mamadou, Sophie ou bien qu'il soit né Julien et qu'ensuite, il soit devenu Julie... Tant qu'il est sur un podium et qu'il y a un drapeau tricolore sur la combi, je prends ! Florian Latorre, lui, il a carrément une grosse carte de France à côté de son nom.
Par contre, ce que j'aime pas, c'est les gens qui viennent pleurnicher. Les Danica Patrick et autres Susie Wolff qui traitent systématiquement leurs critiques de machos.

A propos de minorité, en 2012, je parlais des Asiatiques. A l'époque, ça faisait sourire. Et aujourd'hui, qu'est-ce qu'on voit ? Un Japonais a remporté l'Auto GP. Un Malaisien est vice-champion de F3 ATS. Un Chinois remporte le British F3. Un Thaïlandais est en tête de l'EuroFormulaOpen. Un Indien mène la F4 BRDC. L'air de rien, il y a toute une génération de pilotes Asiatiques qui débarquent. C'est une bonne chose car sans eux, certains championnats seraient mal (à commencer par le British F3.) Et ce n'est que l'avant-garde. Il faut laisser du temps à ces pilotes de gravir les échelons. Et demain, ils seront en F1...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?