dimanche 2 mars 2014

Rétromobile 2014 : 22. Williams

L'une des premières Williams F1. Pendant 10 ans, Franck Williams a galéré pour créer son écurie. La fin des années 70, c'est le début de la mondialisation de la F1. Ca vaut aussi pour les sponsors. Jusque là, les écuries prospectaient nationalement. Par l'intermédiaire d'un ex-pilote de F3, Williams se fait parrainer par des entreprises saoudiennes. Oussama Ben Laden, qui impose aux pilotes Williams de ne pas boire de champagne sur les podiums. Il y a aussi Akram Ojjeh, fondateur de Technique d'Avant Garde (TAG) et trafiquant d'armes.

Pour Bernnie Ecclestone, l'argent n'a pas d'odeur. Les personnes les plus sulfureuses sont les bienvenues... Tant qu'elles mettent de l'argent sur la table.
J'en suis persuadé, demain, les pays émergents s'inviteront en F1. Il y a des jeunes friqués, en Chine, en Inde, en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, dans l'ex-URSS et même en Afrique. Ils ont la motivation et le budget. Vitaly Petrov et Pastore Maldonado en sont l'avant-garde. Avec eux, il y aura des entreprises locales. On va voir débarquer de l'oligarque, du guan, du mafieux et autres businessman un peu louche. On verra des marques inconnues et quelques années après, les mêmes hommes reviendront devant les caméras, menottes aux poings...

Pour en revenir à Williams, pour la énième fois, elle vient de changer de motoriste et d'équipe technique. Donc, on nous dit que ça y est, ils vont retrouver les podiums. Moi, je suis très dubitatif. Certes, PDVSA leur a laissé un chèque, mais il leur manque un gros sponsor (la venue de Martini se fait attendre...) J'ai des doutes sur Felipe Massa (complètement absent en 2012 et 2013.) Valteri Bottas m'a beaucoup déçu. Surtout, il manque un projet; quelque chose qui pourrait porter l'équipe sur plusieurs années.
Susie Wolff est pilote d'essai. Du moins, lorsque Felipe Nasr sera indisponible. Sachant que les essais sont ultra-millimétrés. Donc, Wolff va faire 3 tours de pistes à 10 secondes des autres et ça sera tout. Idem pour Simona de Silvestro. La F1 veut des femmes pour le politiquement correct et l'audience. La dernière fois que Wolff et de Silvestro ont vu un podium, c'était à la TV ! Objectivement, elles n'ont rien à faire en F1. Alors on leur file un strapontin. Des femmes pilotes, il y en a. Il y en a même de plus en plus en monoplace. Ces dernières semaines, on a vu Beitske Visser dominer les essais d'EuroFormula et Tatiana Calderòn gagner une course de Florida Winter Series (en grille inversée.) C'est pas mal. Mais ça reste insuffisant pour prétendre à un volant en F1. Alors est-ce qu'on attend 5 ans, 10 ans ou peut-être 20 ans qu'une femme émerge ? Ou bien est-ce qu'on pousse n'importe qui dans un baquet ? Je ne pense pas que ça fasse beaucoup avancer les choses. L'Indycar a créé un monstre, avec Danica Patrick et ils s'en sont mordu les doigts. La F1 veut-elle sa Danica Patrick ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?