dimanche 23 février 2014

Rétromobile 2014 : 9. Solo Alfa

Artcurial organisait une deuxième vente aux enchères, dédiée uniquement aux Alfa. Elle porte le nom logique de "Solo Alfa". On y trouve des Giulietta, Giulia, Spider, 8C... Et une Ondine. Non, ce n'est pas une erreur : dans les années 50, Alfa a produit des Dauphine/Ondine. Ce n'est d'ailleurs pas sa seule collaboration avec la régie : il produit également des Saviem SG rebadgés !
A l'époque, le constructeur (nationalisé) s'interroge beaucoup sur son avenir. Ce qui marche, chez lui, ce sont les petites voitures. Doit-il chercher à (re)monter en gamme ? Ou doit-il au contraire descendre et fabriquer des "popus". Ca donnera le prototype 103 de 1960. Il est vite écarté. Mais Renault aurait repris le projet pour en faire la R8 [citation needed].
Et donc, Alfa choisit finalement de monter en gamme. C'est la malédiction des 6 cylindres : jamais les 2300, 2600, 6C, 90, 164, 164 Super et 166 ne s'imposeront.

J'ai une tendresse particulière pour cette 2600 Coupé. Dans mes premières nouvelles, les voitures y jouaient un rôle important. Ainsi, la 2600 est la voiture de l'héroïne de Sonja. (NDLA : une nouvelle publiée dans Autoportrait de l'artiste en clown, édition Le Manuscrit, 14,90€, enfin, je dis ça...)
Pour finir, une bizarrerie. Ceci n'est pas une 4C 1750 des années 30. Zagato a voulu surfer sur la vague "néo-rétro", dans les années 60. Cette "Quatroroute Gran Sport" est une Alfa "coupé Bertone" recarrossée façon 4C 1750.

C'est donc du faux construit par les vraies personnes ! Un peu comme si Figoni & Falashi avaient construit une SS sur la base d'une Talbot-Sunbeam...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?