mercredi 5 février 2014

The Cal (Pirelli) 2014

Première grosse soirée de l'année. La présentation du calendrier Pirelli. Ou, comme il faut désormais l'appeler, "The Cal".

Cette année, il fête ses 50 ans (notez que pendant une dizaine d'années, il n'y a pas eu de calendrier.)
Comment décrire une institution comme "The Cal" ? Le plus impressionnant, c'est que on cite un nom de photographe ou de top model de ces cinquante dernières années, il a très probablement travaillé sur un calendrier. Et la plupart des mannequins sont devenues connues parce qu'elles ont posé dans le calendrier. Le film qui défilait était presque un Who's who de la mode !
La présentation, c'est aussi une soirée mondaine. Je ne suis pas du genre à lire la presse people comme L'Express ou Le Point. Néanmoins, là, c'est du "live". Beaucoup de gens trouveront ça un peu surfait. Moi, ça me plait, tant que ça reste de temps en temps...

Parmi les nombreuses stars présentes, la plus marquante, c'est Olivier Benkemoun. Il chronique les "soirées culturelles" pour i-Télé. Donc, il doit être hyper sollicité. Donc, s'il est là, c'est que c'est THE PLACE TO BE !
Et en fin de soirée, on repart avec un calendrier. En l'occurrence, c'est un calendrier inédit de 1986. Helmut Newton avait signé une œuvre "pin-up et pneus". On y voit une Ligier/Renault, une Lamborghini Countach, un poids-lourd Iveco, une Jaguar XJ-S...Un régal pour un fan de youngtimers comme moi.

Ce qui est incroyable, c'est qu'en 50 ans, c'est la seule fois que quelqu'un s'est dit : "On est un fabricant de pneus, il faudrait qu'on voit nos pneus sur le calendrier."
D'ailleurs, à titre d'exemple, ce soir-là, j'ai vu 0 pneu nul part !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?