lundi 7 novembre 2016

Pit-stop Lamborghini

Lamborghini était l'un des absents du Mondial 2016. Après tout, dans un monde où Ford, Mazda et Volvo peuvent se faire porter pâle, pourquoi Lamborghini s’embêterait à venir ? Pourquoi est-ce que lui, il aurait des scrupules ? Certes, certains clients ont commencé par rêver devant les bolides au temps où ils portaient des culottes courtes. Mais ça, c'est une réflexion sur le très long terme... S'offrir un stand, ça coute cher. Surtout, ses clients veulent de l'exclusivité et de la discrétion... Une discrétion toute relative lorsque l'on veut rouler en Lamborghini. En tout cas, durant le Mondial, les constructeurs de luxe ont planté leur tente tout autour de Paris. Discrétion et exclusivité. Matching Numbers a non seulement l'habitude d'organiser des événements, mais en plus, il possède en son sein des clients potentiels. Lamborghini et Matching Numbers étaient fait pour s'entendre !

Cela donne une soirée particulière. On profite d'un temps encore assez doux. Bien sûr, le concessionnaire est là pour vendre des voitures. Mais l'ambiance est détendue. Point de catalogues ou de feuilles de tarif à l'horizon. On parle Lambo autour d'une planche de charcuterie et un verre de vin. Après tout, Ferruccio Lamborghini n'était-il pas viticulteur à l'origine ? Dis comme ça, on a l'impression que je sers la soupe. Après, honnêtement, des Lamborghini, des gens sympas et des victuailles, que demande le peuple ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?