dimanche 21 février 2016

Rétromobile 2016 : 2. Aston Martin DB 2/4

Comme son nom ne l'indique pas, Assurance Moto Verte (AMV) assure aussi les voitures. Pour le faire savoir, ils exposent une Aston Martin DB2/4 à Rétromobile.

On se moque de Microsoft et sa numérotation curieuse de Windows (1, 2, 3, 3.1, 95, 98, 2000, Vista, 7, 8, 10...) Mais chez les constructeurs Anglais, c'est monnaie courante. Il n'y a jamais eu de MG D et E. Jaguar a débuté son alphabet à "C". La méconnue Triumph TR1 n'a été qu'un concept-car... Et Triumph a toujours déclaré que la TR2 descendait de la 1500. L'Aston Martin 2 litres n'est devenue "DB1" qu'a posteriori. Quant à la DB3, c'était une voiture de compétition. Ainsi, l'arbre généalogique des Aston, c'est 2 litres, DB2, DB4, DB5, DB6, DB S, V8, DB7, etc. Là, Microsoft, tu ne l'as ramène plus !
Du reste, la DB2/4 était une version rallongée de la DB2, ainsi, elle pouvait accueillir 4 occupants (d'où le "4".) Le terme "2+2" ne se répandra que dans les années 60.

David Brown eu une histoire intéressante : de la fonderie familiale aux tracteurs, puis l'achat de Lagonda, puis l'envol d'Aston Martin, puis la faillite, puis les camions, puis une nouvelle faillite et Ford qui lui confie un strapontin juste avant son décès. J'ai un article au chaud, mais impossible de trouver des photos des tracteurs. Si une âme charitable lit ceci...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?