lundi 22 février 2016

Rétromobile 2016 : 3. Fiat S76, RIP Beaulieu

L'éternité n'est pas de ce monde. Malheureusement, chaque année, à Rétromobile, on voit des pancartes : "Hommage à..." ou "en mémoire de..." Par un hasard assez macabre, en 2014, en shootant au hasard, j'avais immortalisé un Jean-Pierre Beltoise en pleine discussion, peu avant son décès. Et donc, depuis la précédente édition, la grande Faucheuse a emporté le baron de Montagu-Beaulieu. Fils du "père" du code de la route Britannique, il avait fondé l'un des tous premiers musée automobile. Et il fit preuve d'activisme pour la cause des anciennes, dans les années 50-60. Chaque année, il faisait une grande fête, acceptant les anciennes au sens large. Une édition avait été ainsi consacrée aux Big Foot. La collection du musée avait fait l'objet d'un CD-Rom, un peu hâtivement nommé Encyclopédie de l'automobile. Au moins, c'était un des premiers ouvrages multimédia sur ce thème.
Chaque année, le musée Beaulieu vient faire de la retape à Rétromobile. Le baron était très bavard devant les caméras, mais ce n'était pas le genre à courir après la lumière. Lors de sa mort, le musée lui a tout juste consacré une nécrologie de quelques lignes. Et donc, point d'hommage à Rétromobile. Pourtant, j'avais un sentiment bizarre en approchant le stand, comme si quelque chose manquait.

Du coup, j'ai à peine apprécié cette monstrueuse Fiat S76 de 1911.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?