mercredi 26 juin 2013

Alain Prost vs Jean Alesi

La semaine dernière, j'ai eu la chance de rencontrer deux monuments du sport auto français (voir deux monuments du sport auto "tout court"), qui plus est à 24h d'intervalle: Jean Alesi et Alain Prost.
Deux personnalités qui se sont pas mal de fois croisés et qui sont pourtant très différentes.

D'un côté, Alain Prost. Un palmarès impeccable: 4 titres de champion, 5 fois vice-champion, 51 victoires, 100 podiums... Bien sur, en tant que patron de Prost Grand Prix, il a été moins heureux.
Mais c'est surtout quelqu'un qui a fait preuve de discrétion et de pragmatisme. Les coups durs (comme la faillite de Prost GP), il les digère dans son coin. Sa parole est consensuelle, comme ce jour-là, lorsqu'il parle à Renault TV: "Le Grand Prix de Monaco, c'est toujours spécial. Comme le Grand Prix National... Mais j'aime bien aussi le cadre unique du Grand Prix du Canada..."
Et puis, il y a Jean Alesi... Sur le papier, le palmarès est plus faible: 1 seule victoire en F1, 4e en 1994, un rôle assez lointain dans l'ex-future écurie Direxiv, des résultats "moyen bien" en DTM... Oui, mais je pense qu'à l'applaudimètre, Alesi est devant. Prost et Alesi, c'est Tintin et le capitaine Haddock, Mickey et Donald, Spirou et Fantasio, Michel Vaillant et Steve Warson... Celui qu'on adore, ce n'est pas le calme qui réussit tout! On préfère celui qui pète les plombs régulièrement! Ca permet de s'identifier davantage à lui.
Si vous regardez les annuels de F1 des années 90, dans les photos marquantes, il y en a presque toujours une d'Alesi: engueulades dans un stand, larmes après un abandon, larmes de joie sur un podium, etc. C'est un bon "client" pour les photographes. Les Guignols de l'info en ont tiré parti, avec le fameux "à fond, à fond, à fond!"
Dans ses choix de carrière, Alesi a presque toujours privilégié la passion. Alors que Prost choisissait avant tout la meilleure voiture.

Ah, sacré Jeannot, tu nous auras fait tant rire, pleurer (pleurer de rire aussi)... Alors que Prost, à force de tout gagner, ce n'était même plus drôle!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?