vendredi 19 juillet 2013

Datsun Fairlady Sports 2000, mon trente-deuxième essai

Il y a une semaine, j'ai emprunté des anciennes chez Nissan. D'abord, une Fairlady Sports 2000 de 1968. Lorsque j'avais écrit le Brève rencontre, je pensais que je n'en verrai jamais une en vrai (car trop rare, même aux Etats-Unis.) Quant à en conduire une...

J'étais très excité, lorsque j'ai été la chercher (encore un essai exotique!) Lorsque j'ai vu les Minilite, le volant Nardi et les deux gros carbus, j'ai compris à qui j'avais affaire... Faut pas se fier à son air mignon! En fait, elle a un tempérament de feu! Je garde des souvenirs ému du bruit: "brooo... AHEM! BWAAAAAA [passage en 2] BROOO... BWAAAAA [passage en 3] BROOO... BWAAAAA." J'en ai humilié, des Jacky, pendant 3 jours!
Une fois parti, c'est un régal. Elle m'a fait pensé à la Caterham, pour le côté "brut de fonderie". Et c'est même pire, car ce n'est pas du tout linéaire: les carbus se réveillaient à 3000tr/min. En tout cas, ça devait être bien fun, à piloter sur circuit, dans les années 60...

Le reste du temps, j'avais l'impression d'être dans un Top Gear challenge: rien ne fonctionnait à temps plein, y compris le moulin!
Et évidemment, vu de 2013, j'avais l'impression qu'il n'y avait ni frein, ni direction. Et je ne parle même pas de l'embrayage ultra-dur...

Ah ça, j'ai fait le plein de sensations! Ca m'a donné envie de tester une MG B ou une TR6, histoire de voir si c'est aussi radical.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?