samedi 17 décembre 2011

Rover 114 GTI

Ca fait longtemps que je ne vous ai pas montré une voiture de BLMC/MG-Rover. Voici donc une 114 GTI!

Travailler dans cette boite devait être déprimant. Car la phrase qui revenait le plus souvent, c'était: "Désolé, on manque de budget et il revoir notre projet à la baisse."
Prenez l'Austin Metro/Rover série 100, par exemple:
- en 1968, un premier projet de citadine, la 9X, est envoyé à la poubelle. Faute de budget.
- en 1974, un second projet, l'ADO78, est envoyé à la poubelle. Faute de budget.
- en 1980, un troisième projet atteint enfin le stade de la production. C'est l'Austin Metro et elle a permis au groupe de redresser la barre. Les belles années, il s'en vendait 150 000 par an. Hélas, faute de budget, elle sort uniquement en 3 portes et avec un moteur antédiluvien.
- En 1984, alors que la 5 portes arrive enfin, ils songent à une vraie remplaçante.  Faute de budget (et de foi en Austin), la futuriste AR6 termine à la poubelle. C'est d'autant plus dommage que c'était l'une des dernières fois où ils n'avaient aucun complexe face à la concurrence.
- En 1990, après bien de compris, Rover présente la série 100 (alias "Rover Metro" outre-manche.) Une simple Metro adaptée au Rover "K" et avec un nouvel avant. Comme d'habitude, les uns parleront du génie de la R&D d'avoir fait du neuf avec du vieux. Pour les autres, c'est une escroquerie.
- En 1995, faute de budget pour financer un modèle inédit, la série 100 s'offre un nouvel avant. Autant la Metro était à peu près en phase avec la concurrence, autant, 15 ans plus tard, la série 100, était complètement dépassée. Le coup de grâce fut un 0 étoile au tout premier crash-test Euro-NCAP. De quoi faire fuir les acheteurs.
- En 2003, la Metro/série 100 a enfin un successeur: la CityRover. Les budgets et le planning est extrêmement serré. Le lancement de la Metro, à côté, c'était le Club Med! Donc, c'est une Tata Indica "roverisée" à la hâte, avec un moteur Peugeot, uniquement en 5 portes et uniquement en conduite à droite! MG-Rover n'a même plus assez d'argent pour faire une campagne de pub! 18 mois et 1 200 unités plus tard, MG-Rover met la clef sous la porte et la CityRover disparait aussi discrètement qu'elle est apparue.

Depuis le printemps dernier, MG produit en Chine une nouvelle citadine: la MG3. Il a pour ambition de la vendre à travers le monde. A suivre?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?