mercredi 21 décembre 2011

Un autre taxi Geely

J'ai vu ce taxi Londonien à vendre chez un concessionnaire Mitsubishi. Je n'en ai pas croisé beaucoup jusqu'ici.

Ce taxi est très mignon, très spacieux et il n'a pas d'étiquette "made in China". Hélas, son prix n'est pas très "Chinois" et son VM est plutôt prodigue en CO2...

Apparemment, Geely veut utiliser l'embryon de réseau de London Taxi pour s'implanter en Europe avec son EC7. Je suis très réservé sur les chances de succès de la manœuvre.
La question à se poser pour lancer une importation, ce n'est pas "qu'est-ce qu'il construit aujourd'hui?", mais "qu'est-ce qu'il va construire demain?" A fortiori avec les Chinois, qui n'ont pas encore de produits convaincants. Chez Chery, Great Wall, MG et désormais Byd, on voit justement des voitures intéressantes dans le pipeline. A contrario, chez Geely, il y a plusieurs modèles qui sont au statut "bientôt produits" depuis des mois. Lorsque Geely écrit "arrivée prévu en 2013" sur tel ou tel proto vu à Shanghai, je rigole! Et je rigolerai jusqu'au jour où je verrai du concret chez Geely. Byd, Chery, Great Wall et MG, j'ai plus tendance à les croire, car ils font ce qu'ils disent et disent ce qu'ils font.

Hier, c'était le 5e trophée annuel de la Fédération Chinoise du Sport Automobile (FASC.)
En apparence, ça peut faire sourire. Toutes disciplines confondues, il y a eu 86 courses disputées en Chine en 2011 (hors GP de Macao et GP de karting à Hong Kong.) Le pays ne compte que 7 circuits (Beijing Goldenport, Chengdu, Guanzhou Zaoqing, Ordos, Shanghai F1, Shanghai Tianma et Zhuhai), en monoplace, il y a quelques tempes grises et le champion de rallye est un second couteau Anglais (Mark Higgins) qui roulait avec une Mitsu Evo 9. Bref, un truc d'amateurs.
Mais ce qu'il faut bien voir, c'est qu'il y a 10 ans, la Chine n'avait que Zhuhai. Et ce n'est qu'avec la construction de Shanghai F1 (2004) que les premiers championnats circuits ont émergé. Bref, le développement du sport auto Chinois est récent. Les gentlemen-drivers du début cèdent leurs places à des pilotes de plus en plus jeunes, qui ont commencé de plus en plus tôt. Aujourd'hui, je ne vois aucun pilote vraiment capable d'aller en F1. Il faudra attendre une dizaine d'années pour voir des pilotes qui ont grandi sur un karting et qui arrivent en automobile avec un talent sérieux. A la même époque, nos jeunes loups semi-pro actuels auront davantage de bouteille.
Après, il ne faut pas oublier que les Chinois sont orgueilleux. Ils en ont marre de regarder le Grand Prix de Chine depuis les tribunes! On commence à voir émerger de grosses structures. Audi, Porsche, VW et Red Bull ont bien compris que s'ils pouvaient dénicher un Chinois rapide, ça serait une publicité géniale.
Donc, c'est là que ça se passe. L'an prochain, il devrait y avoir 3 nouvelles coupes (Megane Cup, Lamborghini Trofeo et R8 LMS Cup) et une manche d'Indycar. En plus, les calendriers des championnats existants vont se muscler. Bref, c'est un pays à surveiller...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?