mercredi 25 décembre 2013

Porsche 356 B "S" 1963

Sans doute mon dernier essai de l'année. Une Porsche 356 B [1600] S (70) de 1963. Le sourire, c'est pas juste pour la photo !
On ne peut pas juger une Porsche, a fortiori une ancienne, avec des critères objectifs. Moi, entre une Porsche 356 70ch et une Megane R.S. 265ch, je n'hésite pas une nanoseconde ! Et je parle d'autant plus en connaissance de cause que j'ai conduit les deux...

Cette voiture possède un charme fou (euphémisme.) Une ligne toute en rondeurs, rehaussée de quelques touches de chromes.
L'intérieur vaut le détour. Pas de tôle apparente. Il y a beaucoup d'espace (à l'avant) et c'est très lumineux.

Trêve de plaisanterie, c'est un peu la "Porsche 1.0" (ou plus précisément, la "Porsche 1.2". Ce qui m'a sauté aux yeux, c'est que c'est une voiture très aboutie. Sur une Anglaise des années 50, vous démarrez, vous réglez le carbu et ensuite, vous y allez, tout en gardant un œil sur les manos... En 356, vous démarrez, vous y allez et après quelques milliers de kilomètres, vous ouvrez le capot pour la vidange! La tenue de route est également bluffante. Elle n'a pas besoin de toute la largeur de la route ! Pour un pilote débutant et/ou indépendant, c'est la bagnole idéale. Quant à Porsche, une fois qu'il a maitrisé la 356, il pouvait voir plus grand avec la 901/911...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?