jeudi 12 décembre 2013

Toyota

L'autre jour, j'étais encore une fois sur les Champs Elysées. Je ne sais pas vous, mais ma vessie n'aime pas trop le froid. Or, parmi les rares toilettes gratuits sur les Champs, il y a le rendez-vous Toyota.

Une fois mon affaire faite, j'ai admiré cette TS030 Hybrid. Elle en a fait, du chemin, depuis la première fois où je l'ai vue !
Pour autant, je ne comprends pas la stratégie mancelle de Toyota. Face à l'armada Audi, il faudrait sortir l'artillerie lourde. Au lieu de ça, ils n'alignent qu'une voiture à temps plein et une deuxième, parfois. Ils ne vont pas non plus en ALMS. Donc, les résultats plafonnent. C'est bizarre de monter un programme pour être N°2, non ?
Et ça va être pareil en WRC. La Yaris n'arrivera que mi-2014. Alors que la i20 a déjà beaucoup roulé.
Une iQ transformée en traineau. Le genre de gag potaches que j'aime bien.

Pourquoi j'étais sur les Champs ? Une activité extra-autoblogesque. Une rencontre avec un représentant d'un équipementier.
Quelqu'un qui a visiblement une haute opinion de lui-même. J'aurais cru qu'il était sur une chaise d'arbitre de tennis! Visiblement ceinture noire en tableaux Excel et en acronymes. Pas contre, côté automobile, il avait l'air faiblard... En tout cas, sa boite cumule les plans sociaux. Avec de tels résultats, il peut rouler des mécaniques ! Ca, des donneurs de leçons, on sait en produire en quantité industrielle en France. Le pire, c'est qu'au bout de 5 minutes, il déclare qu'il a déjà quelqu'un pour la Chine. Alors pourquoi est-ce qu'il m'a fait venir ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?