samedi 7 décembre 2013

Dakar 2014

Pour la troisième année de suite, j'ai assisté à la présentation du Dakar. Certains diront qu'un Dakar sans l'Afrique, ce n'est pas un Dakar. Moi, je leur prêterait mon DVD du Dakar 2013 et ils verront que ça reste une sacrée aventure !

Moi, ça me fait bien rêver, ces lacs salés, ces pistes minières, ces dunes... En fait, mon plus gros regret, c'est que pour moi, le Dakar 2014 s'arrête là ! Pas de voyage en Amérique du Sud. Pas de course, même en tant que spectateur. Et l'an prochain, je verrai la vidéo de l'épreuve... Mon rêve, ce serait bien sur de participer.
Cette année, ce sera Argentine-Chili (avec un saut en Bolivie pour les motards.) Comme chaque année, il y a des ministres des pays présents sur l'estrade. Leurs discours, c'est en gros : "C'est nous qu'on a le plus beau pays d'Amérique Latine ! Venez chez nous, on vous accueillera mieux que chez les autres !" Et sur place, les chefs d'états respectifs font le déplacement ! Ce serait inimaginable en France...

Sportivement, ça n'a pas gros intérêt. Là, à gauche, vous avez le très, très probable vainqueur 2014. Qu'est-ce qui pourrait empêcher "Peter" de décrocher un 12e succès ? Il a la vitesse, il a l'expérience et il a la voiture. Le Buggy SMG-Red Bull de Sainz, je n'y crois pas une seconde (sauf pépins.) En plus, cette année, il y a 11 MINI au départ ! Imaginez un GP de F1 avec 11 Red Bull. Ce serait facile de deviner le vainqueur, non?

Ce qui fait le sel, c'est les "petits". Comme chaque année, je vais parler de Zhou Yong (qui a une MINI), des Great Wall, des Duster Argentins, des Eos (des 4x4 Lettons), du Great Wall privé... Avec un gros coup de cœur pour Race2recovery. C'est une équipe anglaise uniquement composée de mutilés de guerre. Mécanos, pilotes... Tous ont un bras ou une jambe en moins. L'an dernier, un des trois Bowler a vu l'arrivée. Dernier classé, certes, mais à l'arrivée. Donc, chapeau.

Et comme à chaque fois, il y a un numéro de Gérard Holtz. J'ai de meilleures photos de lui, mais là, c'est l'une des rares où il porte ses loupes. Que voulez-vous ? Il a eu 39 ans pendant 20 ans et maintenant, ça fait près de 10 ans qu'il a 49 ans... En public, il s'autorise juste une mèche argentée.
J'aime bien ce genre de personnage. On sent qu'il aurait voulu être acteur de théâtre ou chanteur. Une fois sur l'estrade, il ne tient plus en place. Il assure le spectacle. Il se moque de lui-même, de son enthousiasme exagéré, de sa manière de citer la moitié de la rédaction de France TV à chaque phrase, de sa tendance à meubler tout azimut, de son côté Indiana Jones de bac à sable... Gérard Holtz imite Gérard Holtz. Sincèrement, ça vaut tous les spectacles de Nicolas Canteloup !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?