dimanche 12 juin 2016

Euro-Jet


Une autoroute bouchonnée. Une scène habituelle dans la région Parisienne. Ce Scania salement amoché passe à côté de moi. De loin, j'ai juste vu "Euro-Jet". J'ai alors imaginé un jet-truck qui rentrait d'une démonstration qui a mal tournée... J'imaginais une piste de dragster, de nuit. C'est la dernière animation de la journée. Le speaker au taquet : "ET POUR FINIIIIIR, VOICI l'EUROOOOO-JET ! ON l’APPLAUDIT BIEN FORT !" Les spectateurs massés autour de la piste ont dégainé leurs portables. Le jet-truck est sur la piste, cerné de mécanos. Les minutes passent, mais une turbine, ça ne se réveille pas comme ça... Enfin, des flammes sortent du réacteur. Maintenant, il faut régler la puissance. Encore de longues minutes. Les enfants, fatigués, veulent s'en aller. Puis, enfin, le camion bouge jusqu'à la ligne de départ. Au ralenti. Le pilote augmente la puissance. Les feux s'allument sur la piste. Rouge. Rouge. Rouge. Rouge. Vert ! Le véhicule part comme un boulet de canon. Tout se passe très vite. Une petite erreur et le jet-truck vire trop à gauche. Le pilote coupe les gaz, mais c'est trop tard. La barrière de sécurité sert de tremplin. Le jet-truck effectue un demi-tonneau. Il retombe sur le flanc droit. Et sur son élan, il termine sa course sur le toit. Certains spectateurs sont horrifiés. D'autres, qui ont filmé, songent déjà au prix auquel ils pourront vendre leur vidéo...

Sauf que ce n'est pas un jet-truck. Google m'a appris que c'est un camion "normal" appartenant aux Transports Tarelles. Le machin jaune (un équipement agricole ?) n'est pas un réacteur. Donc pas d'histoire de dragsters. Il a tapé côté passager. J'espère que le conducteur n'a rien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?