vendredi 24 juin 2016

Les bonus du Taklimakan Rally : 2. Tacheng


Suite des "bonus du Taklimakan Rally 2016". Après Urumqi, c'est le départ vers Tacheng, d'où part la course. Sur l'autoroute, on croise un Range Rover Sport aux couleurs de l'organisation, puis un second, puis un troisième... Très vite, ça devient un convoi de Range Rover Sport, mené par notre bus VIP.
Dans une autre ville, on a croisé un concessionnaire Jaguar-Land Rover. Devant, il avait un bel alignement de Range Rover "tout court". Et bien sûr, c'était des V8 essence Autobiography, châssis long, full option. Des bestiaux à 200 000€ le bout. Mais ne vous inquiétez pas, le stock tourne vite... Et les clients payent cash ! Alors qu'en France, la plupart des concessionnaires JLR ont un autre panneau et ils écoulent surtout de l'Evoque et du Discovery Sport...
L'une des toutes premières Brilliance, la Zhonghuo. Un jeu de mot avec le mot chinois pour "Chine", ZhongGhuo. On a failli l'avoir en France. Enfin, failli... A l'époque, j'avais dit à Elisabeth Young : "Ce que j'en pense ? Franchement ? Sans être un expert en prévisions de ventes, une berline du segment E, avec une finition "à la chinoise" et motorisée par un 2,4l 136ch 220g de CO2 (NDLA : et non pas 220ch et 136g...), elle est mal barrée en France."
Brilliance, c'était aussi les rêves de grandeur de Bo Xilai. Un vrai roman...
A Tacheng, le départ a lieu dans un hippodrome. Le paddock est ouvert à tous. Les écuries en profitent pour faire leur show. Comme cette équipe venue avec ce magnifique FAW flammé. Un effort de décoration très rare sur un camion chinois. Mais c'est juste pour la frime : après le début de la course, il est rentré chez lui...

A gauche, c'est le Cyril Hanouna chinois; à droite, le Johnny Halliday chinois. Au centre, une présentatrice de Hunan TV, trop contente de poser avec les deux célébrités. KTM et Red Bull sont contents, aussi. Le Taklimakan Rally leur avait prévu un parcours allégé, hors compétition... Le premier jour, les deux motards font un discours à la tribune, ils prennent des selfies... Puis ils rentrent chez eux ! En effet, entre temps, il a plu et ils refusent de faire de la moto dans la gadoue !
Cette policière des forces spéciales prenait la pose avec ce buggy. Je lui ai demandé la permission de la photographier et elle a appelé son collègue. En Chine, où que vous soyez, il y a deux genres de policiers. Le genre "Chef Wiggum", inoffensif et toujours entre deux siestes. Dans le Xinjiang, ils aiment bien les portiques et souvent, ils sont débranchés, car le "bip" empêche le planton de roupiller... Et puis il y a le Robocop. Il se déplace par paquet de 12. Les lèvres restent closes ; c'est le tonfa qui parlemente à sa place. Ce n'est pas à lui qu'il faut demander la direction de l'hôtel...  En France, quand je vois des CRS prêts à en découdre, je fais demi-tour. Alors, en Chine, vu le respect des droits de l'Homme, ce n'est pas le moment de faire le mariol. Mais pas du tout...

Sinon, pour info, ces buggy sont des mauvaises copies de buggys ricains. Ils ont foutu le réservoir entre le moteur et les échappements. Comme ça, à la moindre fuite, il se change en torche...
 Pour finir, un bitza typique des T1 chinois "old school" : un Patrol pick-up avec avant de GW Wingle. Jusqu'à récemment, Patrol et Pajero formaient l'essentiel du plateau. Le cas échéant, ils sont raccourci à la tronçonneuse (pour le franchissement) ou équipés de V8 yankees. Puis les écuries ont commencé à construire des véhicules autour de châssis tubulaire. Les Patrol sont de plus en plus marginalisés. D'ailleurs, celui-ci n'a pas vu l'arrivée.
 André est formel : cette remorque très rustique a été formée à partir d'un train arrière de R4. Question : où on-t-il trouvé un train arrière de R4 en Chine ?

1 commentaire:

  1. Le nom de la berline Brilliance n'est pas "Zunchi" ?

    Ahh l'affaire Bo Xilai, je me rappelle qu'elle avait éclaté quand j'étais à Shanghai. Du coup ça m'avait éveillé l'intérêt pour la ville de Chongqing : immense, polluée mais "spéciale" avec ses gratte-ciels qui se fondent avec la brume, surtout quand on prenait le téléphérique pour traverser le fleuve (il me semble qu'ils aient maintenant disparu).

    RépondreSupprimer

Qu'est-ce que vous en pensez ?