dimanche 10 juillet 2011

Les Renault électriques: my two cents

L'autre jour, j'ai été faire un tour à l'Atelier Renault. C'est la première fois que j'y allait depuis les travaux.

On nous annonçait un nouveau concept.

La décoration est quasiment identique. La seule différence, c'est que le restaurant "l'Atelier Renault" est devenu "l'Atelier Renault Café".
Et il leur a fallu 6 mois pour faire ça? L'architecte et les entrepreneurs ont du bien se marrer! Si ça se trouve, ces derniers se sont contentés de déplacer les éléments (pour les remettre aux mêmes endroits), de mettre des bâches et des sacs de plâtre ouvert, afin de faire croire qu'ils faisaient des travaux...

Le thème de la réouverture, c'était les "Z.E."

Depuis un an, j'ai assisté à des conférences, à des forums et j'ai discuté avec d'autres journalistes. J'ai écouté les "pros-électrique" et les "antis". L'opinion générale, c'est qu'il faudra 10 ans, voir 20 ans pour que l'électrique se diffusent (de même que la Prius a mis 10 ans à s'imposer.) D'ici là, seuls les bobos et les flottes rouleront en électrique.
 Du coup, quand Carlos Ghosn dit que Renault va vendre de l'électrique en grand volume, on peut être sceptique. Certes, on ne va pas lui reprocher d'être ambitieux, pour une fois. Mais, d'après Renault, il va beaucoup d'électriques et tout de suite. D'autant plus qu'il est censé en produire non seulement à Flins, mais aussi à Bursa (en Turquie), à Valladolid et à Maubeuge. En prime, l'état vient de lâcher. Maintenant, on parle d'un démarrage en 2014.
Mouais. C'est un peu la politique du "tout va très bien, madame la marquise". Le "on va sauver Flins avec des voitures électriques", ça ne me rappelle que trop le "on va sauver Matra Auto avec l'Avantime et des véhicules de loisir". On a vu comment ça s'est fini... Je l'avais dit il y a un an et demi. A l'époque, on me traitait d'oiseau de mauvais augure...

Et puis c'est quoi, ses électriques? La Twizzy, une espèce de golfette? Qui va acheter ça? Et la Fluence ZE? Et le Kangoo ZE? Quant à la Zoe Preview, malgré le battage médiatique lors du Mondial, je n'ai pas eu l'impression qu'elle a soulevé l'enthousiasme.

Franchement, je me demande si Carlos Ghosn cherche sciemment à tuer Renault à coup de projets condamnés ou si toute la direction vit sur une autre planète.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?