mercredi 13 juillet 2011

Louwman museum: 4. Spyker

Suite de la visite du Louwman Museum.

Là-bas, il y a beaucoup de voitures de beaucoup de nationalités et de beaucoup de types. Les voitures s'échelonnent de la fin du XIXe sciècle jusqu'aux années 70; du microcar à la GT; de l'unica jusqu'à la "popu" archi-diffusée, en passant par des voitures de course, des utilitaires et même des véhicules militaires.
Et c'est ce qui m'a gêné: il n'y a pas de thème central.
Supposons que vous allez dans un musée de peintures. Que vous voyez côte-à-côte un Dali, un Bruegel, un Van Gogh, un Rembrandt, un Klimt, un Magritte, un Basquiat, un Gaugin, un Picasso, un Warhol et un Fra Angelico. Et que en plus, certains sont des paysages, d'autres des portraits, qu'il y ait des huiles et des croquis, des petits tableaux et des œuvres monumentales, etc. Vous direz que c'est n'importe quoi; que c'est juste une accumulation de beaux tableaux. C'est la même chose avec un musée: il doit y avoir un thème central. Sinon, vous avez juste quelqu'un qui a récupéré des voitures à droites et à gauche au fil des années.
Quoi qu'il en soit, dans mon "best of de Louwman", je me focalise sur les productions néerlandaises. Après tout, ce n'est pas tout les jours que l'on croise des musées qui ont au moins une voiture néerlandaise!

Ainsi, il y a plusieurs Spyker dans le musée. Certaines sont regroupées dans une salle où il y a aussi un avion à moteur Spyker!

Et dans la boutique, un livre sur la marque trône en belle place.

J'ai adoré cette 12-16HP avec son phare unique et son avertisseur en forme de serpent.
Elle a "joué" dans le film Geneviève. Elle avait déjà une cinquantaine d'années à l'époque et son historique pré-Geneviève est flou.
Cette 60HP aurait du participer au Paris-Madrid 1903, mais elle n'a pas été prête à temps. Originalité: elle dispose de 4 roues motrices.

Le plus surprenant, c'est que notre guide s'est froissé lorsqu'on a évoqué l'actuel Spyker. Pour lui, c'est juste "une marque qui porte le même nom".
Certes, 70 ans après la cessation d'activité de la marque, il aurait impossible d'être fidèle à 100%. Néanmoins, Viktor Muller a créé des GT de qualité. Au moins, il poursuit la tradition de faillite perpétuelle !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?