lundi 11 février 2013

Rétromobile 2013: 9. Bentley Embiricos

Chaque année, à Rétromobile, il y a "la" voiture. Cette star annoncée dans le dossier de presse et dont tous les médias parleront.

En 2013, c'est donc la Bentley Embiricos.
André Embiricos est un armateur Grec, vivant à Paris. En 1949, il fait carrosser une Bentley par Georges Paulin et court avec aux 24 heures du Mans. Ce sera la dernière Bentley au Mans avant les Audi recarossées des années 2000.

Cette voiture est d'autant plus remarquable que c'est un anachronisme.
En 1949, lorsque les 24 heures du Mans reprennent, l'heure est aux écuries professionnelles et aux voitures de course. Ce n'est pas un hasard si Ferrari remporte sa première victoire. Les gentlemen-drivers comme Embiricos vont être marginalisés. C'est aussi la fin des projets fous. Pour viser la victoire, rien ne vaut une "sport" issue des serices compétition-client de Ferrari, Maserati ou Jaguar.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?