vendredi 15 février 2013

Rétromobile 2013: 19. Maserati 250F (au pluriel)

Tellement de voitures à photographier... Et aussi, tellement de voitures ayant une histoire...

La bleue, c'est une Maserati 250F, surnommée "la F1 produite en série". Dans les années 50, Maserati en a produit des dizaines. Sterling Moss a failli remporter le titre 1956 avec. Juan-Manuel Fangio s'imposera en 1957, s'offrant une 5e et dernière couronne (et le dernier sacre de Pirelli jusqu'à 2011.)
Il y a eu des 250F sur la grille jusqu'en 1961. C'était des voitures rapides, fiables et elles ont été chassées uniquement à cause d'un changement de règlement!
Elles sont si répandues qu'il y a une deuxième 250F à quelques mètres de là!

Notez ces lignes très effilées, avec un moteur situé derrière le train avant, ces petites ailettes latérales et les échappements qui courent le long du châssis, comme sur une moto. C'est l'apogée des F1 à moteur avant, avec ce gros volant presque vertical, qu'il faut prendre à pleines mains. C'est l'époque des pilotes bien bâtis (on est loin d'un Jim Clark au gabarit de jockey.) Sans oublier les roues à rayon, avec écrou central qu'on débloque au maillet!
Après, comme d'hab', pas d'arceau, pas de ceinture de sécurité, on est adossé au réservoir (avec la trappe à essence juste derrière le cou) et pour vous isoler de la chaleur de l'échappement, vous avez une plaque d'amiante...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?