mercredi 12 octobre 2016

Mondial 2016 : 12. FFSA

Dans le temps, le Mondial de l'auto, c'était aussi la compétition, les voitures d'occasion et les utilitaires. Puis ces derniers ont du faire place net aux constructeurs. Place aux voitures particulières ! Sauf qu'aujourd'hui, les constructeurs sont aux abonnés absents et même dans le hall 1, il y a du vide. Et le Mondial de redécouvrir la FFSA. Remarquez, la FFSA est au moins en aussi mauvais point que le Mondial de l'auto...
Je ne fais jamais de résumé des courses hexagonales. Le site de la FFSA est rarement remis à jour et en prime, les photos ne sont pas libres de droit. A quoi bon ?

On commence par une Ford Mustang d'EuroNascar. Je n'ai rien contre le créateur de cette série. D'ailleurs, on m'a dit qu'il est sympa. Le souci, c'est qu'en l'absence de championnats nationaux de tourisme ou de GT, il se retrouve parachuté premier de la classe.
La F4 France 2016. Avec Mygale, la France possède l'un des principaux fabricants de F4. Sauf qu'elle ne peut pas rouler en France. Ni elle, ni aucune autre F4 FIA. A la place, on a l'ex-FR 1.6, descendante lointaine de la Formule Campus. On n'a pas réussi à exporter le concept et il arrive en fin de cycle. Ailleurs, les organisateurs de la Formule Abarth, de l'ADAC Formel Masters ou de la FF ont vu le mur arriver. Ils se sont dit : "On arrive dans une impasse, mieux vaut s'aligner sur la F4 FIA." Mais en France, on est tellement plus malin que les autres ! On a une F4 France à dix voitures ? Il est urgent de ne rien faire ! Ou plutôt, on va lancer une F4 France millésime 2017. Puis quand on n'aura plus que quatre voitures, on baissera le rideau.
Une Alpine A110. Qui a dit qu'il n'y a pas d'Alpine Porte de Versailles ?
Une Peugeot 205 T16. Ce temps lointain où les Français dominaient le sport auto européen... Dire qu'à l'époque, les Allemands n'avaient que des gentlemen-drivers... Remarquez, on n'est pas les plus mal lotis. A la fin des années 80, les Italiens étaient les rois du pétrole. Aujourd'hui, mis à part la Scuderia Ferrari, c'est le désert...
Vous vous souvenez de Fernando Costa ? Il s'est amusé à décorer une Ligier. Heureusement qu'il y a des BRM ou des Motul pour jouer les mécènes, en France...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?