mercredi 19 octobre 2016

Mondial 2016 : 25. Mitsubishi

Je suis partagé sur le devenir de Mitsubishi au sein de l'Alliance Renault-Nissan. Historiquement, Mitsubishi était un Zaibatsu fondé à la fin du XIXe siècle. Un conglomérat familial. Des bateaux de guerre pour envahir la Corée jusqu'au Zero, en passant par la banque, les crayons et les triporteurs (avec Mazda) il a accompagné la modernisation de l'archipel, pour le meilleur et pour le pire. Les Américains ont cherché à le casser. Dans les années 90, le FMI a imposé au Japon de démanteler ses Keiretsu (qui ne sont que des émanations des Zaibatsu.) En matière de comptabilité, c'était des trous noirs. Aujourd'hui, Mitsubishi est un ensemble de sociétés interconnectées. Lorsque la division auto prend l'eau, Daimler vient à la rescousse... Mais lorsque les Allemands ont commencé à vouloir tenir la barre, les sociétés-soeurs de Mitsubishi ont fait bloc.
Aujourd'hui, l'affaire des kei l'a ruiné. Nissan joue les chevaliers blancs. Et ensuite ? Certes, les deux sociétés travaillent ensemble sur plusieurs sujets. Mais à mon avis, ce n'est qu'une prise de participation temporaire, le temps qu'il se refasse.

En attendant, voici le Groundtourer, un concept-car préfigurant le futur gros 4x4 (Pajero Sport ?) de la marque aux trois cailloux (NDLA : traduction littérale de Mitsubishi.)
L'EX Concept, déjà connu, préfigure lui un SUV compact. Visiblement, le futur de Mitsubishi, c'est les SUV, les SUV et les SUV. Tant pis pour ceux qui espèrent une Lancer Evolution XI...
Regardez qui j'ai vu dans un recoin du stand... Ah, ça m'a rappelé des souvenirs...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?