lundi 27 octobre 2014

Mini-essai : MINI 5 portes

La première journée du Mondial s'est terminée chez MINI. Et la deuxième commence chez MINI ! Ainsi, j'ai profité du salon pour tester la MINI 5 portes. Et comme ce jour-là, j'étais le seul volontaire, j'ai eu droit à un maxi-tour.

Le concept
La MINI.01 était déjà un travail de pragmatisme (ou de cynisme, c'est selon.) La BMC Mini était trop petite. Donc, on crée une voiture plus grande, gardant quelques traits de l'original. A partir de là, presque tout était possible : moteur diesel, break, SUV, roadster...
Hors d'Europe, on aime bien le look de la "hatch". Mais on préfère les 5 portes (notamment parce qu'à l'arrière, on y met les parents, qui ne veulent pas jouer les contorsionnistes.) Pas de problème ! MINI la rallonge et lui rajoute 2 portes. Au total, elle fait près d'1m de plus que la Mini originelle !

Le look
J'aime bien. Un style souvent copié, mais rarement égalé. La MINI.03 dispose de sympathique LED de jour circulaires (inaugurées sur le concept Rocketman.)

L'intérieur
L'autre point fort de la MINI, c'est la luminosité. La MINI.02 était bien finie. Celle-ci fait encore mieux ! Côté qualité perçue, c'est le top. Les places arrières ? J'imagine que le constructeur souligne en rouge que c'est une 5 places. Faut quand même pas être basketteur... Et surtout, ce n'est pas 5 personnes avec leurs bagages... Disons plutôt une famille avec 2 adultes, 2 enfants et leurs affaires. Bien sûr la version essayée est full op'. Le dernier gadget, c'est le head-up display (affichage tête haute.)

Au volant
C'est une Cooper D. Elle possède un 3 cylindres (PSA-BMW) 1,5l diesel 116ch. Elle revendique 3,2l aux 100km et 95g de CO2. Malgré l'empattement rallongé, elle reste maniable. Le gros défaut des MINI, ça reste les suspensions en bois. Du reste, je me suis amusé à faire des départs quasi-arrêté en 3 et il y a du couple même à bas régime. Après, évidemment, on ne lui demandera pas d'exploser un chrono sur le Nürburgring...

Conclusion
Une bonne voiture ? Il y a un hic. D'origine, elle est à 23 320€, ce qui est déjà du charriage en règle. Mais entre la peinture métallisée, les jantes, les bandes sur le capot, les sièges en cuir, les inserts "piano", le volant cuir, la clim bi-zone, le radar de recul, etc. On arrive à 32 000€ ! 32 000€ pour une citadine diesel de 116ch... Et on n'a même pas un siège électrique !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?