mercredi 29 octobre 2014

Mondial 2014 : 22. Mercedes F1

Et donc, après la Red Bull F1, voici la Mercedes F1.
Elle est déjà championne "constructeur", en attendant le titre pilote. Je mise sur Lewis Hamilton. Dans ce genre de situation, c'est une guerre psychologique. Et lui, en tant qu'ancien champion, il a l'expérience et la sérénité pour gérer son championnat.
Du reste, j'espère que Sebastian Vettel remportera au moins l'une des trois dernières courses. Fernando Alonso ? Il est bon pilote. Mais il est trop individualiste pour être un homme providentiel. Au lieu de faire parti de la solution, chez Ferrari, il fait parti du problème.

Mercedes GP est un accident de l'histoire. Une équipe qui a su exploiter au mieux le nouveau règlement. Le juge de paix, ce sera 2015. Elle devra confirmer.

C'est triste, ce qui arrive à Michael Schumacher et à Jules Bianchi. Schumacher, le premier pilote à se tenir à une hygiène de vie impeccable et à fréquenter assidument les salles de muscu. Bianchi, dont les actions étaient à la hausse chez Ferrari et qui aurait été très probablement dans le line-up 2015... Le pire, ce sont les histoires de gros sous. L'enquête sur la grue japonaise fut vite expédiée. Quant à Schumacher, on a tenté de lui voler son dossier médical pour le revendre. Le malfaiteur présumé s'est pendu.

Triste aussi ce qui est arrivé à Marussia et Caterham. Les "verts" se sont effondrés en quelques semaines. Marussia, elle, fut plus brutal. En tout cas, c'est la fin des "nouvelles équipes". Et Sauber, Lotus ou Force India ne vont guère mieux.
Bernie Ecclestone s'en fout. Au pire, il impose à Ferrari, McLaren, Mercedes et Red Bull de passer à 3 voitures. Le risque, c'est d'arriver à l'Indycar, où 3 équipes (Penske, Ganassi et Andretti) fournissent la moitié du plateau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?