LAND CRUISER 2022 | World Premiere

C'est l'un des derniers 4x4 purs et durs. Le mot "légende" est galvaudé. Mais en tout cas, le Toyota Land Cruiser s'est forgé une belle réputation de baroudeur increvable. Le nouveau LC300 s'offre à peine quelques concessions à la modernité.

Toyota jouait la carte du "made in EU" avec l'Aygo X. Ici, on s'adresse clairement à une clientèle extraeuropéenne et plutôt extraurbaine.

Le coanimateur, Ahmad Alroum, nous accueille ainsi devant le Burj Khalifa...

L'autre coanimateur st également Arabe (NDLA : au sens premier, une habitante de la péninsule Arabique), Shereen Mitwalli.

Un diaporama nous rappelle ensuite que c'est dans les contrées reculées et sur des terrains difficiles, que le Land Cruiser s'est sublimé. Désert, montagne, brousse... Et ceux, depuis exactement 70 ans. 

Le cap des millions d'exemplaires a été franchi en 2019. Le LC200, modèle sortant, date de 2007. Mais le J70, lancé en 1984, reste au tarif en Afrique du Sud et en Australie ! Il est notamment très prisé dans les mines.

Toyota s'offre un mini tour du monde de ses représentants. En leur demandant en quoi le Land Cruiser a été important. Quasiment en chœur, ils répondent fiabilité, solidité et aptitude dans le franchissement. C'était souvent le premier véhicule à pouvoir atteindre des endroits enclavés.

Pas convaincu ? Le constructeur fait cette fois témoigner les clubs de 4x4. Là encore, ils sont unanimes sur les performances en TT du Land Cruiser. Qu'il s'agisse de virés dans le désert... Ou pour partir pique-niquer, comme les Japonais !

Puis l'on a droit à un second clip "historique"...

Et enfin, après 15 minutes de présentation, on découvre enfin le nouveau Land Cruiser (nom de code LC300.)

Sans surprise, le nouveau Toy' est massif. Le châssis séparé imposant cette ceinture de caisse très haute. Depuis le J80 de 1990, l'empattement n'a pas bougé : 2,85m. La longueur, la largeur et la hauteur furent à pu près gelées au J100. Il devrait donc rester sous le 5m de long, avec 1,95m de large et autant en hauteur.

Dans cette séquence, point de voix off et le communiqué est très léger.

Vous aurez remarqué que sur l'une des photos, il y avait deux LC300 différents. En effet, le Land Cruiser normal, c'est le ZX...

Mais pour le Moyen-Orient, il y aura un VX-R à calandre spécifique.

Le constructeur nous offre un teasing du GR Sport, qui sera dévoilé dans quelques mois.

A ce propos, côté moteurs, les V8 (essence et diesel) ont été remplacé par des V6 double-turbos. Seule concession à environnement. On a ainsi un 3,5l essence 415ch et 650Nm de couple, ainsi qu'un 3,3l diesel 309ch et 700Nm de couple. Tous les deux avec transmission automatique à 10 rapports. On n'ose imaginer les émissions de CO2...

Pour montrer que c'est du sérieux, c'est l'ingénieur en chef qui prend la parole, afin d'évoquer le LC300.

Pour se faire une idée des pistes d'améliorations, Takami Yokoo fit lui-même un tour d'Australie en LC200. L'occasion également d'aller à la rencontre des utilisateurs.

D'après Takami Yokoo, la conduite d'un LC200 est fatigante, sur les longs trajets. Le conducteurs devant se surconcentrer pour maintenir le cap.

Première amélioration : des amortisseurs davantage horizontaux, pour une meilleure stabilité.

Afin d'optimiser la répartition des masses et d'abaisser le centre de gravité, le moteur a été abaissé 28mm et reculé de 70mm. De plus grâce à un V6 plus compact (et plus léger) que le V8, on atteint 46,5% des masses sur l'arrière et 53,5% sur l'avant (contre 44,9% et 55,1% auparavant.)

Le LC300 repose sur la plateforme TNGA-F. Une plateforme inédite, mais qui dispose néanmoins des innovations des autres plateformes TNGA. Ainsi, grâce à une nouvelle technique de soudure, il perd 200kg (soit environ 2,2t, tout de même), tout en gagnant 20% en rigidité.

Pour l'esprit, Sadayoshi Koyari, ingénieur en chef récemment retraité et gardien du temple du "Land Cru" fut rappelé. Et pour les capacités en tout-terrain, Akira Miura, pilote Toyota au Dakar, joua les cobaye. On le voit ici au volant.

Pour le franchissement, le bench-mark, c'était le J90. Partout où le vétéran passait, le LC300 devait passer.

Le message est clair : un franchisseur efficace, créé par des puristes, pour les puristes.

(Captures d'écran de Toyota.)


Commentaires

Articles les plus consultés