lundi 27 février 2017

Rétromobile 2017 : 29. la Cadillac de Johnny Halliday

On termine avec la Cadillac de Johnny Halliday, en vente à ArtCurial. Il faut bien s'arrêter à un moment, même si là, j'avais de quoi atteindre les 50 voitures... Notre Johnny national est un grand fan de voitures et de motos. N'a-t-il pas participé au Rallye Monte-Carlo, à la coupe Simca et au Paris-Dakar ? N'a-t-il pas appelé un de ses albums "Cadillac" ? N'a-t-il pas soutenu Ryo Fukuda, lors de son passage en F3 ? On peut aimer ou pas l'homme, mais en tout cas, c'est un "car guy"...
Après, la Cadillac... Mouais... Les 'rod Cad', c'était la mode au début des années 90, dans la foulée de la Cadzilla de ZZ Top. Aujourd'hui, c'est plutôt JDM/Import ou muscle cars "resto mod".

Internet a bouleversé la culture bagnole. Sans internet, le Nürburgring aurait probablement fait faillite et le grand circuit serait livré à la végétation. Top Gear ne serait connu que des Britanniques et Jeremy Clarkson pourrait se balader partout sans être reconnu. Quant à Chad McQueen, il en serait réduit à poursuivre les tournages de nanars, pour pouvoir manger à sa faim... Et moi ? Faute de mieux, je donnerai mon opinion du marché automobile à mes collègues de bureau, à la machine à café !
Internet a diffusé les idées. Les mordus se sont regroupés. Un "mythe" (au sens sociologique) est né. Le milieu de l'ancienne en a bénéficié. Ce qui n'était que des amicales de retraités est devenu un marché avec des enjeux industriels. Et comme pour l'art moderne, vous avez de tout. Vous avez d'une part des gens sérieux, souvent passionnés, qui se sont spécialisés dans une époque, une origine géographique, voir une clientèle. Ce qui n'interdit pas de faire des bénéfices, voir de gros bénéfices... De l'autre côté, vous avez des marchands du temple. Ils ne sont là que pour le fric. Déjà, dans leurs stands, leurs magasins ou leurs sites internet, c'est très hétéroclite. Quel crédit donnerait-on à un expert qui jugerait aussi bien un Jeff Koons qu'un Rembrandt ? Après, ils trouvent des pigeons qui achètent une 205 XA 20000€ et sont persuadés que dans deux ans, elle vaudra 40000€ ! Des gens avec beaucoup d'argent et pas beaucoup de cerveau, il y en a toujours eu dans l'histoire... Les escrocs de l'ancienne savent souvent rédiger de beaux communiqués, avec des historiques bidons. "A vendre, Citroën Saxo ex-Bourdais." Il faut lire les astérisques. Ah, mais ils parlent de Patrick, pas de Sébastien. Et puis plus loin, on apprend qu'en fait, elle appartient à un voisin, mais que Bourdais Sr l'a emprunté pour aller à Bricorama, une fois... Sur les photos censées apporter une preuve, on voit des détails qui diffèrent. Difficile de croire que c'est bien la même Saxo. Mais ce n'est pas grave, il y a des blogs qui titreront "Sébastien Bourdais vend sa Saxo !" A une époque, je disais "excuse-moi de te demander pardon, cher collègue, mais il y a de gros doutes sur cette voiture et..." et je me payais des réponses du type : "MDR l'autre qui la ramenne avec son Skyblog ! Ces la voiture de Bourdè et ces tout." Donc maintenant, je ne dis plus rien...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?