lundi 29 novembre 2010

Le sport auto 2010 vu du café du commerce

A l'heure où les championnats se terminent et où on nous gonfle avec des "bilans" des différents championnats, voici mon propre bilan. Faute d'interviewer, je fais les questions et les réponses!

Commençons avec la F1. Il y a eu du suspens jusqu'au bout, non?
Jusqu'à Abu Dhabi? Oui. Mais après, c'était comme le final Hakkinen-Schumacher en 1998. Hakkinen était surmotivé, alors que Schumacher s'est d'emblée pris les pieds dans le tapis. Là, il y avait Vettel sur orbite face à un Hamilton mathématiquement déjà battu. Quant à Webber et Alonso, ils n'étaient visiblement pas là. Bref, dés le premier tiers de la course, on savait qui allait gagner. Comme en 1998.
Vous n'êtes pas plus enthousiaste?
La F1 actuelle manque de héros. Entre, Alonso, Button, Hamilton, Massa, Vettel et Webber, personne ne domine. Un jour X gagne et deux semaines après, il se sort au premier virage. On a connu 4 champions ces 4 dernières saisons et aucun n'a été capable de défendre vraiment son titre. Il faudrait un mètre-étalon, capable d'imprimer sa patte au championnat et que les jeunes viendrait défier, comme Prost, Senna ou Schumacher en leur temps.
Justement, que pensez-vous du retour de Schumacher? Vous avez été d'emblée très critique
Revenir après 4 ans sans F1, c'était compliqué. S'il avait décroché un podium, ça aurait été un exploit. Mais Mercedes l'a recruté pour qu'il défende le titre de Brawn GP. Donc, c'était mission impossible. Au final, Rosberg lui tourne autour. Je pense qu'il gâche son temps et son image.
Puisqu'on parle de Schumacher, comment ne pas évoquer la déroute de Ferrari...
Le dernier titre des rosso, c'était 2007, avec Raikkonen et Todt aux commandes. 3 saisons après, l'heure n'est plus à essayer de travailler dans la continuité. Ils ont sacrifié la fin de saison 2010 pour mieux préparer 2011. Mais en terme de stratégie, ils sont souvent minables. Comme à Abu Dhabi...
Vous pensez qu'Alonso est le leader qui manquait?
Ah non! C'est sur que ni Raikkonen, ni Massa n'a le charisme pour porter une équipe. Mais Alonso, ils se voyait en Schumacher, alors que c'est plutôt Mansell en 1989! "Je veux du fric, je dis du mal de mon équipe, je fais des caprices..." On voit aussi que l'encadrement de la Scuderia est faible, sinon, Alonso aurait été recadré depuis longtemps!
Et Renault?
C'est un poulet sans tête: il avance, mais il ne va nul part. L'équipe n'a pas vraiment de sponsor. Côté pilotes, elle a embauché Droopy et une carte Visa, le tout managé par un homme totalement méconnu.
Vous pensez qu'elle va être rachetée par Lotus?
De toute façon, dans l'état actuel des choses, elle navigue à vue. Pour tous, il faudrait une vision à long-terme, un budget, une ambition, une envie. Et ça, Renault n'en a pas. Néanmoins, est-ce que le projet Lotus-Renault n'est pas déjà mort-né? Est-ce que Proton a réellement les moyens de racheter Renault F1?
Un mot sur les petites équipes?
Elles ont surtout rempli la case "potins". Concernant Lotus Racing, Virgin et HRT, on ne sait pas sous quel nom elles seront présentes en 2011. On ne sait même pas si HRT sera là tout court! Ca ne sert pas la F1.
D'après vous, verra-t-on des Français en F1?
Jean-Eric Vergne a fait de belles choses en F3. Mais il roulait tous les week-ends. On l'a vu avec Vettel, Buemi ou Senna, un pilote qui roule beaucoup est nettement plus affuté. Il a déjà un pied chez Toro Rosso. Pour 2011, ce sera quitte ou double. S'il est moyen en FR 3.5, il garnira la longue liste des pilotes qui ont disparu après avoir tout gagné en F3. S'il gagne en FR 3.5, il deviendra un pilote "évident", comme Hamilton et Vettel en leurs temps. Ca faisait longtemps qu'on n'a pas vu un pilote Français "évident"...
Puisque vous aimez l'Indycar, parlons de cette discipline
Pour la troisième saison consécutive, on a un pilote Penske en tête à la fin de l'été et un pilote Ganassi titré 2 mois plus tard!
Quels sont les points à revoir?
Ouhla... Vous avez 2 heures? On en revient à l'absence de héros, comme en F1. Les stars de l'Indycar sont des trentenaires (Castroneves, Franchitti, Kanaan et dans une moindre mesure, Tagliani) On voit les mêmes têtes depuis 7, 8 ans. Où sont les Marco Andretti et Danica Patrick qui étaient censés tout exploser? Quant à Briscoe, Hunter-Reay et Power, ils apportent de la fraicheur, mais ils ont le charisme d'un Kubica...
Et les problèmes financiers?
C'est l'autre point noir. L'Indycar 2010, c'est l'Indycar pré-fusion + Long Beach + KV + le nouveau venu, FAZZT. C'est incroyable que des équipes comme Walker ou Forsythe ont disparu du jour au lendemain. Depuis 2009, seuls Ganassi et Penske jouent le titre. Andretti est derrière. Les ex-Champ Car (HWM, Coyne, Newman-Haas, Conquest...) font simplement acte de présence.
Il n'y a que du négatif?
Non, il y a 3 ans Indianapolis avait du inviter n'importe qui pour avoir 33 voitures sur la grille. Cette année, il y avait de vraies qualifications et de vrais éliminés.
Etes-vous optimiste pour le règlement, en 2012?
Bof. L'arrivée de nouveau motoristes permettra de quitter l'actuelle formule monotype. Reste qu'en 2007, en Champ Car, les châssis Panoz devait redistribuer les cartes et faire venir de nouvelles équipes. Pourtant, Newman-Haas et Bourdais se sont promenés et les nouvelles équipes, on les attend encore... Bref, wait and see.
Quid du WRC?
C'est la merde noire! Loeb qui remporte le rallye de Bulgarie avec 10 minutes d'avance sur deux inconnus en Ford... Franchement, on s'en branle!
Vous n'aimez pas Loeb?
Bien sur que si... Il faut se souvenir de ce qu'il a fait. Il y a 10 ans, c'était un inconnu. Il y avait Makinen, McRae, Gronholm, Martin, Solberg, Sainz et Burns en WRC. Chez Citroën, Bugalski et Puras faisaient parti des meubles. Au niveau Français, on avait Delecourt, Panizzi, Auriol, Jean-Joseph... Il est venu et en 2, 3 ans, il les a tous vaincu. Exactement comme Schumacher en F1. Sauf que Schumacher, ensuite, on l'a aiguillonné, jusqu'au jour où on a trouvé Alonso. Face à Loeb, les autres équipes ont préféré baisser les bras. Il n'y a plus que 3 WRC officielles.
Vous n'attendez rien du retour de MINI?
Au contraire. L'absence de voitures officielles est l'un des problèmes. C'est mathématique. Une équipe ne peut soutenir qu'un ou deux pilotes. Plus vous avez d'équipes, plus vous avez de chances de voir émerger un talent. Le pire serait que Loeb parte fin 2011 et qu'il n'aie pas de vrai successeur.
Un mot sur l'endurance?
J'avoue que je ne suis plus. Qui sont les champions du FIA-GT? Qui sont les vainqueurs des 24 heures du Mans? Je n'en ai aucune idée. Il manque toujours une série unifiée et de nouvelles têtes. Idem en WTCC. Je n'ai rien contre Muller et Tarquini. Mais c'est dommage que cette série soit dominée par des quadras.
Vous avez suivi les Super-série FFSA à Dijon, qu'en pensez-vous?
Ca manque de monoplace! C'est la clef pour l'avenir.Il n'y a plus de Formule Ford, de F3 "B" ou de FR 2.0 hexagonale. Même la F4 est Européenne! Quel jeune peut débouler et monter un programme Européen? Renault, Mercedes ou Ford n'ont plus de filière. On ne peut pas demander à Red Bull de soutenir tout le monde! Après, il ne faut pas s'étonner de voir des fils-à-papa de l'Europe de l'Est sur les grilles de départ...

dimanche 28 novembre 2010

This is why people think Audi TT drivers are asshats

Autant j'adore l'ancienne TT en tant que tel (ah, la conduite et le bruit de la TT V6 boite DSG...), autant j'ai l'impression que leurs propriétaires sont de gros [censurés]. Par chez moi, la plupart des TT sont des 1,8l traction 150ch (une seule sortie d'échappement.) En général, ils sont tunés avec pot William Saurin et maxi-sono. Le conducteur a la coupe de Marouane Chamakh et en passagère, un clone de Snookie de Jersey Shore...

L'autre jour, je vais chez KFC et je vois une TT à cheval sur deux places de parking. Sachez que le dit-parking était vide aux deux tiers et qu'en plus, la place de droite est une place GIC-GIG. Bref, s'il avait un minimum de neurones, le conducteur ne se serait pas garé comme ça...

Ce n'est pas ça qui va faire remonter les conducteurs de TT dans mon estime...

Une Chrysler Lebaron pour inaugurer le nouvel APN

Donc, j'ai un nouvel appareil-photo numérique.

En me promenant, j'ai croisé cette Chrysler Lebaron. Notez d'emblée la netteté de l'image pour une photo prise de nuit avec un appareil premier prix... On voit le bon technologique par rapport à l'ancien.

lundi 22 novembre 2010

Bye bye l'appareil-photo

En Chine, j'ai cassé mon numérique...

Je voulais prendre cette Elysée (ZX à coffre.) J'ai fait un faux mouvements et l'appareil est tombé sur l'objectif, alors qu'il était déplié... Aïe. J'ai quand même pu prendre la photo, mais ensuite il a refusé tout service.

C'est vrai qu'il était nul, cet APN. Il n'aimait pas ni le grand beau temps, ni la pénombre. En plus, ces derniers temps, la lentille semblait cassée et le câble USB ne fonctionnait plus qu'à mi-temps...
Mais c'était un cadeau et rien que pour ça, je n'osais pas m'en séparer. J'en ai acheté un autre, à contrecœur. Bah, au moins, on me dira plus: "C'est quoi ces photos de merde? Virez ce gars!"

Les voitures Chinoises

Il y a une quinzaine de jours, j'étais en Chine.

Pour l'amateur de voitures "restes du monde", c'est le paradis! J'ai vu des Chery, des Byd, des Lifan, des Geely, des Great Wall, des 206+ à coffre, des Corsa B break... Et des Roewe, comme cette 350.

Même en ayant l'appareil à portée de main en permanence, je n'ai pas pu tout immortaliser. Promis, je vous fait un best of ce week-end dans Le Blog Auto.

samedi 20 novembre 2010

Indycar, les stars de Speedway

Ca y est, après 2 ans et demi de travail, il est sorti! Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir que j'ai ressenti en voyant ces cartons d'exemplaires "perso" chez E.T.A.I.

Je l'ai écrit parce que le sujet me tenait à cœur. J'espère écrire d'autres livres sur d'autres sujets. Prochain ouvrage: un livre sur les voitures Chinoises? Mon éditrice trouve que c'est un peu trop pointu.

En attendant, je suis très fier de ce livre. Plusieurs fois, on m'a dit: "T'es qui pour critiquer tel ou tel journaliste? A part écrire des conneries dans Le Blog Auto, t'as fait quoi?"
Maintenant, je peux répondre: j'ai écrit un livre sur l'Indycar. Le premier ouvrage qui retrace toute l'histoire de la discipline et en plus, il est publié chez E.T.A.I. (qui ne publie pas n'importe qui.)

Maintenant, ne restez pas comme ça! Allez en acheter des palettes entières!

jeudi 18 novembre 2010

Un forum sur les voitures électriques

Peu après le Mondial de Paris, j'ai été invité à un forum sur les voitures électriques et les nouvelles énergies.

De mémoire, il était interdit d'y faire des captures d'écran (d'où cette photo de Smart Electric Drive.)

Au début, c'était bon enfant. On venait tous de différents horizons. Il y a un bobo écolo qui a débarqué. Puis deux. Puis trois. Très vite, chaque sujet atteignait le point Godwin. Pour caricaturer un peu, c'était: "Comment est-ce qu'il peut y avoir des gens qui osent rouler dans des voitures qui émettent 140g de CO2 alors qu'avec le réchauffement climatique, les ours polaires sont en danger?" Et ils vous foutent ça si possible sur un fil qui n'a aucun rapport... Il y en avait un qui habitait au centre de Paris, qui se déplaçait uniquement en vélo électrique et il ne comprenait pas pourquoi les autres ne font pas comme lui.

C'est ce côté sectaire et radical des écologistes qui leur créent un plafond de verre. Et ce plafond de verre empêche la voiture électrique d'être achetée hors des quatre premiers arrondissement de Paris.

mardi 9 novembre 2010

Nuit noire

Une drôle de soirée!

Un truc arty dans Paris autour des Delta et Fiat 500 peintes en noir mate. Ce qui est dommage, c'est des voitures noires, de nuit, forcément, ça ne rend pas grand chose sur les photos...

Ils avaient une Delta T-jet 190ch et ça m'a rappelé des souvenirs... Il y a un an et demi, à l'Ile de Ré, le responsable de Lancia était enthousiaste: "Aujourd'hui, la Delta; demain, l'Epsilon; après-demain, la Fulvia CC. Lancia est de retour!"
Mouais. L'Epsilon et la Fulvia CC, on les attend toujours. Et ne me parlez pas de la Stratos! Du coup, "l'effet Delta" commence à se dissiper.

Ils avaient aussi une Fiat 500 Multijet. Par rapport à la 500C de l'an dernier, elle m'a semblé carrément plus nerveuse. Par contre, je continue de penser que Fiat charrie avec la politique tarifaire de la 500.

Saab 9-5, mon vingt-et-unième essai

Ce qui est bien dans un essai, c'est de démarrer avec une idée et d'être surpris ensuite.

Et donc là, avec la Saab 9-5, j'ai été surpris (dans le bon sens du terme.) Quelle classe! Quelle ligne! Quel confort!

Dommage que la boitoto soit aussi peu réactive.

L'avenir nous dira si Spyker réussira à donner un second souffle à Saab.