lundi 30 janvier 2017

Bentley, Bugatti et Porsche...

J'aime bien flâner un peu. Entre le show room BMW (où Matching Numbers fêtait sa galette des rois) et le parking, je suis tombé sur la devanture d'un vendeur de canapés et des fauteuils. Mesdames et messieurs, si vous pensiez qu'avec le Bentayga, Bentley a touché le fond, révisez votre jugement ! Car voici, les fauteuils Bentley ! Non, ce n'est pas un gag. Visez les "B" ailés sur le coussin...
1) Ils n'ont pas l'air si terrible que ça, comme fauteuils. 2) Quelle espèce de nouveau riche voudrait un fauteuil Bentley dans son salon ?
Pour rester dans l'inutile, parfaitement dispensable, voici un siège Bugatti. Il est inspiré d'un dessin de Rembrandt Bugatti de 1902.
Pour se quitter sur une bonne note, voici une Porsche 911. J'adore les 911 des années 70-80 sans aileron. Quand j'étais petit, j'ai eu une 911 Bburago au 1/24e et elle avait un aileron "planche à repasser" (complètement fantaisiste d'ailleurs.) J'ai arraché l'aileron. Après le lancement de la 930/911 Turbo, tout le monde voulait un aileron. Car pas d'aileron = 911 atmo. Le constructeur a commencé à vendre des kits pour donner un "look turbo" à sa 911.
Mais moi, je les préfère sans aileron, comme celle-ci. J'adore la chute du pavillon de la 911. On dirait un dos de femme en train de faire un Paschimottanasana, non ?

dimanche 29 janvier 2017

Boulons dans la galette 2017

Première sortie de l'année. C'est avec Matching Numbers, pour leur "boulons dans la galette". Les années précédentes, c'était chez Audi. Cette année, c'est chez BMW. Ca sera chez Mercedes en 2018 ?
Qui dit Matching Numbers, dit "jouets". La star, c'était cette très belle M3 (E30.) C'était au temps lointain où la même voiture pouvait courir en rallye et en tourisme.
Une BMW Z8. C'est déjà un youngtimers ! J'avais regardé Le monde ne suffit pas juste pour l'y admirer. En fait, elle n'apparait que sur deux plans. On la voit garée sur une jetée. Quelques minutes plus tard, alors que la nuit est tombée, Pierce Brosnan monte à bord. Alors qu'il démarre, un hélicoptère équipée d'une scie circulaire débarque. Il a juste le temps de sortir avant que la voiture ne soit tronçonnée en deux. Et... c'est tout ! On la voit aussi sur un plan de la chanson-titre, jouée par Garbage. Shirley Manson fait semblant de la conduire (elle n'a pas le permis.)
Une i8.
Jérôme Kuehn, le GO de Matching Numbers (il préfère le terme "chef d'atelier") fait un speech. Il rembobine sur les temps forts de 2016 et dévoile les principales activités, prévues pour 2017.

Le kilt, c'est pour évoquer le "McDrive". Un road trip en Ecosse. Moi, je leur conseillerais une escale à Golspie, avec son circuit de kart battue par les flots...
Et bien sûr, les galettes des rois. Non, je n'ai pas trouvé la fève (ou plutôt, le boulon.)

Chaque année, je me dis qu'il faudrait que je m'inscrive à ce club (NDLA : oui, je sais Jérôme, ce n'est pas un club.) Avoir mon propre "jouet", faire des road trip... Sauf que le prix des youngtimers a explosé ! Dire qu'il y a quelques années, un ami à moi avait failli acheter une Fiat X1/9 pour 3 500frs. Oui, j'ai bien écrit "frs" ! Aujourd'hui, pour 10 000€, t'as plus rien. Dés qu'une voiture est un peu vieille, son proprio s'imagine que c'est un youngtimer. Dans les ventes aux enchères, on voit pas mal de spéculation. C'est n'importe quoi. Donc, pas de "jouet" pour l'instant...

vendredi 27 janvier 2017

Tow Mater


L'autre jour, il y avait des embouteillages dans les deux sens. C'est magique, l'A86 ! J'ai pu en profiter pour immortaliser cette dépanneuse Kenworth en pleine action. La lumière est meilleure qu'avec la Morgan, mais ce n'est toujours pas ça...

mercredi 25 janvier 2017

Corvette, Mercedes et 10 000 vues


Une Chevrolet Corvette C2 "split window" (donc 1963.) La C2 fut la Corvette a la carrière la plus courte (1963-1967.) De ce que je sais, deux équipes concurrentes travaillaient sur la Corvette. D'un côté, il y avait Bill Mitchell, côté design et Zora Arkus-Duntov, côté ingénierie. Chacun débordant de ses prérogatives. Sur le concept-car Cadet (1956), on trouvait déjà l'arrière de la future C2. L'avant suivit sur la Stingray (1957.) Mais comme Arkus-Duntov travaillait lui aussi sur une Corvette, le projet progressa lentement. La XP-819 (1965) était le champ du cygne du moteur dans le coffre. En 1963, la C2 sorti enfin. Mon impression, c'est qu'entre temps, l'équipe projet était déjà passée à autre chose. Dès 1964, la Mako Shark II annonçait la future C3 et le temps de la C2 était compté...

Sinon, j'ai aussi vu un camion Mercedes "SK". L'air de rien, il commence à se faire vieux. North Benz le produit encore en Chine, mais en Europe, il se raréfie.



A part ça, mon blog a dépassé les 10 000 vues ! Désormais, j'ai 2 000 pages vues chaque mois. C'est d'autant plus génial que ce blog parle juste des voitures que je croise et de mes réflexions personnelles. Parfois, j'ai de quoi écrire un billet tous les jours, mais d'autres fois, c'est la dèche. Parfois, une voiture m'inspire une longue tirade et parfois, j'ai tout dit en deux lignes. Les seules fois où je n'improvise pas, c'est lorsque je suis invité quelque part. Et donc, désormais, chaque mois, je dépasse les 2 000 pages. Dois-je en déduire que ma vie est passionnante ? L'objectif est d'atteindre les 3 000 pages mensuelles ; c'était le score de mon Skyblog à son apogée. A mon avis, pour exister dans le blogging auto français, il me faudrait dix fois plus de visiteurs. Ca m'étonnerait que j'y arrive.

dimanche 22 janvier 2017

Morgan du Brexit

Voilà pourquoi je ne fais plus de "vues sur l'A86". Même avec un bon temps de pause, ce roadster Morgan (Plus 4 ? Roadster Classic ?) noir n'est qu'un gros pâté. Spéciale dédicace au législateur, qui a décidé qu'éteindre l'éclairage des autoroutes est meilleur pour la sécurité !

En octobre, j'avais imaginé deux scenarii du Brexit et c'est le premier qui s'est réalisé. Theresa May a opté pour un "Brexit hard". A mon avis, elle compte sur deux leviers. D'une part, un rapprochement avec les Américains, les Russes, les Chinois, les Indiens, etc. Bref, tout ceux qui trouvent qu'exporter en UE est trop compliqué et que les traités bilatéraux sont compliqués à signer. Tata, Geely, SAIC et ChangAn ont déjà des bureaux sur l'île (certains ont plusieurs centaines d'employés, chez d'autres, on peut les compter avec une main.) Je vous pari que demain, Byd et GAC ouvriront un bureau d'ingénierie. Byd pourrait intensifier sa collaboration avec Alexander Dennis, qui fabrique aussi des camions-poubelles (or, le constructeur Chinois veut diffuser son camion-poubelle électrique...) Je pari aussi que suite aux propos de Donald Trump, GM va vouloir re-re-re-retenter d'imposer Cadillac en Europe et devinez dans quel pays sera situé la tête de pont européenne... La Grande-Bretagne, c'est avant tout des bureaux d'ingénierie industrielle, de prototypage, de design, de sous-traitants de pointe, etc. Le deuxième levier, c'est la planche à billet. L'Euro est surévalué ; le décrochage est obligatoire. A Bruxelles, on confond dévaluation et inflation. C'est le Zimbabwe et c'est trillion de dollars zimbabwéen pour acheter du pain. Il existe également la dévaluation compétitive. Une livre sterling sous-évaluée, ça veut dire des prestataires pas cher. Pour votre travail d'étude, vous préférez un bureau allemand qui vous facture un montant x ou un bureau anglais avec un taux horaire 20% moins cher ? Accessoirement, ça va avantager les constructeurs japonais implantés sur l'île. Les Qashqai et autres Honda Civic vont voir leurs coûts fondre. L'inconvénient, c'est que tout ce qui vient d'Europe continentale est mécaniquement plus cher. Un vrai casse-tête pour Opel/Vauxhall et Ford, qui ont presque tout fermé au Royaume-Uni... Vont-ils devoir rouvrir leurs unités de production ? Quant à Mercedes, premier vendeur d'utilitaire léger outre-manche (et de très loin), il n'a plus que ses yeux pour pleurer.
Le dernier point, c'est l'arrivée de Donald Trump aux Etats-Unis. Je prédis que le projet d'usine Jaguar-Land Rover aux Etats-Unis, il va être accéléré ! Parce qu'avec une vente sur cinq outre-atlantique, le duo ne peut pas s'offrir le luxe de perdre ce marché (suite à une surtaxe des importations.) Le futur SUV Jaguar, il sera produit là-bas.

samedi 21 janvier 2017

F-Type

Une Jaguar F Type, surprise dans une banlieue assez quelconque. C'est toujours étonnant de croiser une GT loin des strasses et des paillettes...

La F-Type vient de s'offrir un lifting. La marque au félin a connu une croissance fulgurante depuis sa reprise par Tata.
Depuis la fin des années 90, Jaguar vendait environ 50 000 voitures par an. Il a fait du surplace tandis que les Allemands connaissaient une progression à deux chiffres. Malgré la X-Type et la S-Type, le chiffre a à peine bougé. Quant à Land Rover, il tournait autour de 150 000 unités. En 2008, lorsque Tata reprit le duo, il était donc un poil en-dessous des 200 000 voitures. Ford a essuyé les plâtres. Voir une Jaguar de milieu de segment D ou un SUV Land Rover qui se noie dans une flaque d'eau, ça ne choque plus personne.
Jaguar-Land Rover a bouclé un exercice 2016 à plus de 500 000 voitures, dont près de 150 000 Jaguar ! En débarquant dans de nouveaux segments, il a mécaniquement augmenté ses ventes. Néanmoins, pour rejoindre les Allemands, il doit quadrupler ses ventes. Le souci, c'est que les gisements de croissance sont plus rares. Maintenant, il va falloir bâtir la marque. La Formule e, c'est gentillet. A quand un programme ambitieux en sport auto ? L'idéal, ce serait du DTM, pour lutter en frontal face à Audi, BMW et Mercedes...

mardi 17 janvier 2017

Une Béhème en hiver

Une BMW série 3 (E21) tunée. De mémoire, j'ai pris cette photo vers 17h. Pourtant, on a l'impression que c'est en pleine nuit ! La lumière n'est vraiment pas terrible, en ce moment. Entre ça et le froid, ça ne me donne pas trop envie de mettre le nez dehors... Je préfère rester dedans et écrire des articles, préparer mon livre sur la Corée, travailler sur d'autres projets... Total, quand le téléphone sonne, je dis "désolé, pas le temps..." J'aime mieux être franc. Parce que si on vous invite quelque part, c'est pour qu'il y ait un article derrière ! Ca, il y en a qui mangent les petits fours, prennent une coupe de champagne, mais pour l'article... En général, ils ne font pas long feu... Remarquez, parfois, je suis content de rester chez moi, au chaud. J'ai reçu un communiqué, récemment... Bien sûr, je ne vous dis pas pour quelle voiture c'est... "Une expérience multi-sensorielle." "Ce n'est plus de la personnalisation, c'est de l'incarnation." Et c'est comme ça sur deux pages ! Tout ça pour un déplaçoire assez banal. Encore un qui se prend pour Steve Jobs... Là, si j'avais du faire un papier, j'aurais eu du mal à rester sérieux.

jeudi 12 janvier 2017

Mini-mimixe


Ca y est, j'ai enfin une Mazda MX-5 NA ! Bon, elle est au 1/87e... La plupart des constructeurs posent des réduction au 1/43e (et souvent, au 1/18e) de la plupart de leurs modèles. C'est perçu non-seulement comme un moyen de se rapprocher de la clientèle, mais aussi comme une source de revenue pour les concessionnaires. Mais pas Mazda. La gamme actuelle est reproduite et c'est (presque) tout. Les amateurs de maquette trouveront leur bonheur chez Tamiya et Fujimi. Mais côté MX-5 NA en modèle réduit, vous avez juste celle en photo (d'où mon achat.)
Compte tenu de la popularité de la première génération, il y a de l'argent à se faire ! Pourquoi est-ce qu'aucun fabricant ne saute le pas ? Mazda exige des royalties délirantes ? Il y a une dispute sur la propriété intellectuelle du dessin ? Une boite a obtenu une exclusivité sur 99 ans et elle n'a rien fait ensuite ? Si j'avais un peu de sous, je créerais ma boite. Je lancerai une MX-5 NA au 1/43e, en version conduite à droite, conduite à gauche, je reproduirais toutes les séries limitées, je ferai un pack "Chicago 1989" avec des reproductions des trois voitures exposées, sans oublier la Nopro à moteur rotatif... Je ferais aussi une MX-5 NA au 1/18e, puis je reproduirai d'autres Mazda au 1/43e. Je suis sûr qu'il y aurait beaucoup d'acheteurs pour la RX-7 de Dieudonné-Walkinshaw ou un pack "Bioman 2" avec la 757 du pilote, une RX-7 et la 323 groupe A du dernier épisode... Sans oublier un pack avec les quatre générations de MX-5...


Pour financer ça, il faudrait que j'en vende, des livres. Ce n'est pas possible d'aller voir une banque en lui disant : "Bonjour, je voudrais un prêt afin de fabriquer des modèles réduits..."

dimanche 8 janvier 2017

Du côté de la Bastille

J'ai un peu de retard dans mes photos... Là, on arrive le 24, alors que je terminais mon shopping de noël. Dans la rue, une Fiat 500 (L ?) orange avec deux bandes noires.
Dans les albums de Franck Margerin, la Bastille, c'était La Mecque des motards parisiens. Le quartier avait une odeur de souffre avec ses blousons noirs, ses voleurs et ses rodéos sauvages. On venait jouer à L'équipée sauvage ou à Easy Rider. A mon avis, il forçait pas mal le trait. De toute façon, ça fait longtemps que les marlous ont été viré. Les boutiques de motos sont toujours là, mais c'est davantage une ambiance "Zadig & Voltaire". Je suis rentré chez ce vendeur de BMW juste pour immortaliser cette moto. Elle m'intriguait, avec ses numéros de course.

vendredi 6 janvier 2017

Tribeca


Une Subaru B9 Tribeca. Encore un vilain petit canard ! Entre autres particularités, il était produit aux Etats-Unis et n'a jamais été vendu au Japon. Subaru voulait surfer sur la mode des SUV. Au passage, ils ont tenté de s'offrir une identité visuelle propre, comme les autres. D'où cette calandre maladroite. Il a été relifté, mais sauf erreur, la version reliftée n'a pas été vendue dans l'hexagone. Le Tribeca était déjà carbonisé.



A part ça, côté sport auto, c'est très calme. Pourtant, seul l'Indycar est à peu près au complet. Ferrari a sa Drivers Academy au complet. Honda et Red Bull feront des annonces plus tard. Mais il y a encore beaucoup de baquets de libres... La semaine prochaine, à l'Autosport Show, il devrait y avoir des annonces en BTCC, British F4 et British F3. J'espère que Ricky Collard pourra poursuivre en monoplace. J'ai l'impression que les hivers sont toujours plus longs pour les formules de promotion. En F1, ça fait deux mois que Valtteri Bottas doit "bientôt signer" chez Mercedes. Faut croire qu'il n'y a rien d'évident. Mais en casant Esteban Ocon et Pascal Wehrlein, Mercedes n'a plus de joker. A moins que Fernando Alonso... L'Espagnol se rend compte qu'il n'est plus incontournable. S'il n'est pas pris, il commencera à songer à la retraite...
L'actualité, en ce moment, c'est le CES de Las Vegas. Cette année, les constructeurs se pressent sur ce salon de l'électronique. Ils veulent atteindre les gens qui ne lisent pas la presse auto et ne vont pas dans les salons de l'auto. D'où leur présence au CES, mais aussi au Comicon. Néanmoins, avoir un stand, ça ne doit pas être un but en soit. Et comme d'habitude, les constructeurs n'ont rien à dire. Un proto déjà vu, un discours complètement creux sur les nouvelles formes de mobilité et c'est marre ! Et ça se prend pour Steve Jobs... En tout cas, le salon de Detroit, tout le monde s'en bat l’œil. C'est dimanche, mais à part GAC, personne n'a rédigé le moindre communiqué. En terme de buzz, on est au niveau du Mondial de Paris...

mercredi 4 janvier 2017

Partez à l'aventure en Ssangyong Musso !


Des Ssangyong Musso, on n'en voit pas beaucoup. Il faut dire que comme nombre de production du Coréen, celui-ci avait un physique... Euh... Particulier. Celui-ci est passé très vite et j'ai juste eu le temps de prendre ce cliché. Visiblement, il est arrivé de Corée par la route. Ce n'est pas le premier véhicule venu comme cela d'Extrême-Orient. A n'en pas douter, c'est un sacré périple ! Mais si ce n'est plus l'aventure comme au temps de la Croisière Jaune ou même du Paris-Kaboul (si, si, ça a existé.) J'ai pu le constater au Taklimakan Rally : même au bout du monde, dans la moindre ville d'importance, vous trouverez toujours un hôtel trois étoiles. L'aventure, oui, l'exotisme, oui, mais avec tout le confort ! Récemment, j'ai vu un communiqué sur un raid en anciennes à travers le Vietnam. Il ne me reste plus qu'à me trouver une ancienne...


L'actualité du jour, c'est les propos de Jean-Christophe Lagarde sur l'usine PSA d'Aulnay sous Bois. Elle aurait fermé car le mode de vie "musulman" y grevait la productivité. J'ai voulu en savoir un peu plus, un peu par curiosité et un peu pour voir s'il y avait matière à faire un article... Ah ça, en matière de champs de mines, il n'y a pas mieux ! J'ai regardé les archives de Libé (parce qu'on ne peut pas les taxer de racisme.) En 1982-1983, les usines PSA d'Aulnay et de Poissy sont en grèves. On est juste après la crise des otages en Iran (1979-1981.) Pour la direction de PSA et certains ministres (on est sous Mitterrand), le moindre gréviste un peu basané est un agent de Téhéran. Libé y voit du racisme à peine déguisé. Pourtant, les grévistes obtiennent des salles de prières. Mais en 1985, dans le film Tranche de Vie, Gérard Jugnot joue un ouvrier de Talbot forcé de se convertir à l'islam (ce qui est évoqué sur le ton de la boutade.) En 2009, le journal enquête sur la pratique de l'islam. Sandwichs hallal dans le distributeur, ouvrières voilées et pauses pour la prière sont le quotidien de PSA à Aulnay.
Donc, il y avait beaucoup de personnes de confession musulmanes à PSA Aulnay. Mais ça ne dit pas en quoi cela empêche de produire. Sinon, pourquoi Renault aurait des usines au Maroc et en Algérie ? Pourquoi est-ce que Volkswagen et Renault Trucks sont en train de construire des sites en Algérie ? Quant à l'Indonésie, premier pays musulman au monde, il connait une industrie automobile en plein croissance ! Jean-Christophe Lagarde ferait bien d'expliciter sa pensée. En attendant, non, ça ne fait pas un article. Sauf à vouloir créer un aspirateur à trolls...

lundi 2 janvier 2017

Coxster

Une Porsche 718 Boxster. Cet été, Esso avait organisé un jeu concours où l'on pouvait en gagner une. Surtout, il a fait une pub radio idiote où la voix disait au moins 4 fois "Porsche 718 Boxster". Cette pub, je l'ai entendue des dizaines de fois lorsque je suis descendu à Clermont-Ferrand... Franchement, mis à part les employés de Porsche, qui parle de "718 Boxster/718 Cayman" ? A la limite, si vous voulez jouer votre intéressant, il faut dire "981 Boxster/981 Cayman". "718", c'est un truc de marketing, pour la rattacher à l'ultime évolution de la 550. J'ai d'ailleurs croisé une vraie Porsche 718, il y a quelques années...
Dans le temps, le constructeur de Weissach mettait un point d'honneur à ce que chaque modèle ait un dérivé sportif. Même la 968 a tenté de se qualifier aux 24 heures du Mans. Il en allait de sa légitimité. Puis le marketing a découvert que la légitimité, ça n'intéresse que les youtubers, forumers et ce que nos voisins Anglais appellent "l'anorak army". Ils sont bien gentils, mais de toute façon, ce ne sont pas eux qui signent les bons de commande ! La 911 est déjà prisée par tous les gentlemen-drivers et toutes les écoles de pilotage du monde. Pourquoi s'enquiquiner à vouloir transformer la Boxster/Cayman en voiture de course ?