jeudi 30 juillet 2009

dimanche 26 juillet 2009

Pas de voitures Chinoises en France

J'ai reçu un courriel qui était davantage une confirmation d'un sentiment qu'une surprise: le projet d'importation de Brilliance va rejoindre celui du Landwind. Lorsque je vais chez [importateur], je me "perds", histoire de voir s'ils n'ont pas une Byd qui traineraient dans un coin et jusqu'ici, j'ai fait choux blanc. Idem chez [autre importateur], où il n'y a ni Roewe, ni MG.
Dommage, car je comptais leur offrir mes services. Non pas par tropisme, mais parce que je suis sur d'avoir de bonnes idées en matière de ventes de voitures. C'est un peu prétentieux. Disons que je serais moins pire que les gens actuellement en place.

Les constructeurs sont cernés de bons-à-rien: les conseillers en communication. La preuve: à chaque modèle, les constructeurs sont surpris par son succès ou son échec. Alors que les conseillers sont censés être là pour anticiper.
Le pire, c'est en matière de publicité: les constructeurs n'osent plus rien. On voit des personnes anonymes, dans des décors anonymes, avec un message en globish. Certains utilisent même des borborygmes (SEAT, Peugeot...), alors que cela fait des années (je me souviens d'un article lu il y a 20 ans) qu'on nous démontre que lors des pubs, les gens ne regardent pas l'écran de TV! Il y a 10 ans, Lancia embauchait Harrisson Ford pour nous vendre la Lybra. Ce fut un bide. Que font-ils aujourd'hui? Ils embauchent Richard Gere pour vendre la Delta!
Avant de bosser au Blog Auto, j'ai travaillé pour Audi, Porsche et Renault. Les clients faisaient presque systématiquement le parallèle entre la voiture et son pays d'origine. La tendance se confirme au Blog Auto. Les lecteurs disent: "La nouvelle série 5 est comme ceci. Parce que les Allemands, c'est toujours comme ça, d'ailleurs, Angela Merkel..." L'achat d'une voiture, c'est une somme de critères objectifs (performances, dimensions, prix...) et de critères subjectifs, parmi lesquels la nationalité supposée du véhicule. A bord d'une Fiat 500 (pourtant produite en Pologne), l'acheteur a l'impression d'acheter un bout d'Italie. Quelle fut la pub de voitures ayant le mieux marché en Grande-Bretagne dans les années 90? Réponse: la Clio, qui utilisait un personnage récurrent, Nicole, censée être une petite Française typique (une jeune brune un peu bourgeoise et aux mœurs plutôt libres.) Les Anglais associaient la Clio avec Nicole; voiture Française et petite Française.

Il y aurait donc un crédo. Problème: je l'ai dit, les constructeurs sont déjà maqués avec leurs conseillers en communication. Les représentants des constructeurs Chinois n'en ont pas encore et c'est pour cela que je voulais taper à leur porte.
La future campagne de Byd ou Brilliance, ce sera sans doute une voiture devant son prix, écris en très gros (la publicité typique d'un low-cost.) Or, lorsqu'on pense "voiture Chinoise", on pense "copie, technologie dépassée, ouvriers sous-payés, normes inexistantes..." Bonne chance pour les futurs concessionnaires! Sortez les rames!
Pourtant, la Chine porte aussi des valeurs positives. Imaginez une campagne TV qui dirait grosso modo: "Lorsque les Européens vivaient dans des cavernes, nous construisions des villes. Lorsque les Celtes se mangeaient entre eux, nous développions le confucianisme. Lorsque Charlemagne savait à peine écrire, nous inventions l'imprimerie. Lorsque les Européens se battaient avec des arcs et des flèches, nous découvrions la poudre. Lorsque les Européens se chiaient dessus lorsqu'ils passaient une nuit en mer, nous commercions avec l'ensemble de l'océan Indien... Et aujourd'hui, nous vous offrons la Byd F3DM, première berline hybride qui se recharge." Là, le message n'a pas le même impact, non?

Evidemment, j'ai d'autres idées de pubs. Et de bien meilleures. Mais je préfère les garder pour moi, au cas où l'un de ces conseillers en com' lisait ce blog et m'empruntait mes idées...

Wikipedia

Ah, les commentaires...

La clef des blogs, c'est la proximité avec les lecteurs, d'où l'importance des commentaires. C'est la sanction immédiate (bonne ou mauvaise) d'un article. Evidemment, les articles trop pointus ou trop "bavards" décrochent peu de réactions. Parfois, vous pensez avoir un sujet porteur et pourtant, il n'y a qu'1 ou 2 coms. D'autre fois, vous torcher un article en 5 minutes et les commentaires s'accumulent!
Les sociologues s'y intéressent, comme Mike Godwin et sa théorie selon laquelle au-delà de x commentaires, il devient impossible d'avoir des réactions raisonnées.

J'y ajouterai la "loi de Joest": plus j'ai passé de temps à écrire un article, moins je suis tolérant envers les trolls.

Après tout, personne ne m'oblige à faire des posts à rallonge. Personnellement, j'aime bien sortir un peu des sentiers battus, raconter une histoire, replacer un contexte politique ou sociologue, faire un peu plus que "la X sort le mois prochain, au prix de..." Etre dans l'esprit de l'Automobiles Classiques de la belle époque. La fierté personnelle de trouver une photo insolite. Peut-être aussi qu'il y a une part "d'ego trip": regardez comme je suis un maitre de l'auto, capable de parler de voitures ou de pilotes obscurs..."

Alors, au bout, je veux du commentaire de pointe! Pas forcément des fleurs, mais au moins des trucs ayant un minimum de rapport avec l'article; qui montre que le type n'a pas écrit son com' avant de cliquer sur "lire la suite"! Bref, pas de pitié pour les trolls! C'est "delete, delete, delete!" De toue façon, la charte nous donne le droit de supprimer les comme hors sujet sans préavis.

Jusqu'ici, les pires c'étaient:
1) Le "rien à foutre du sujet": "Eh, il y a des nouvelles photos de la Renault machin sur: [adresse web]". Variante 1: "Pourquoi vous ne parlez pas de tel salon?" (alors que 9 fois sur 10, à ce moment-là, il y a une belle bannière en haut du site et qu'on a fait 10 articles sur le sujet dans la journée.) Variante 2: "Moi, j'aime la Peugeot machin [site web] et puis elle est plus performante [suite web] et puis elle est disponible en 5 portes [site web]"
2) Le "j'ai-lu-l'article-en-diagonale-mais-je-donne-quand-même-mon-avis": "Quel amateurisme! Il ne parle même pas de [sujet en fait évoqué juste après le "lire la suite"]"
3) Le "spam light": "Très bonne article, signé [site web]"
4) L'ennemi intime: "Encore un article de merde de JJO, je ne sais pas quoi dire" (NDLA: ben t'as qu'à rien dire et tant qu'à faire, ne les lis plus!)

Et maintenant, il y a le "wikipedia". Je le surnomme ainsi parce qu'ils demandent "la source" ou "la source, SVP." C'est genre Saint Thomas: ils n'ont pas confiance en ce que l'on écrit, alors il faudrait leur préciser la source!

mardi 21 juillet 2009

[constructeur] m'a niquer


Le coussin gonflable, c'est parce qu'avec ce que je viens de me prendre, j'en ai besoin pour m'assoir. Et la revue dessus, c'est parce que je manque d'étagères chez moi. Ca n'a rien à voir avec ce qui suit.

On dit que la première fois, cela fait toujours mal. Je savais que j'y passerai un jour, mais j'ai quand même été surpris.
Jusqu'ici, en tant que blogeur on risquait au pire des gentillesses du type: "Enculé de journaleux de merde, c'est pas vrai que la X n'avance pas. Il y a 10 ans, j'ai fait un tour sur circuit aux côtés d'un pilote professionnel et à chaque accélération, j'étais collé au siège. Faut changer de boulot et laisser la place aux journalistes, espèce de connard."
Maintenant, on risque en plus des messages de [constructeur] du type: "Vous êtes des méchants pas beaux qui disent des trucs même pas vrai. Supprimez cet article où on vous fait un procès en diffamation."

1) Mon billet était à 95% flatteur pour [constructeur] et j'avais plutôt l'impression de lui faire de la pub
2) Leurs soi-disant "informations erronées", j'ai les preuves pour démontrer que j'avais raison d'écrire cela.
3) Donc, ils veulent surtout que l'on disent UNIQUEMENT du bien d'eux. A l'avenir, [constructeur] va imposer une certaine imprimatur sur l'ensemble des blogs.
3) Ce n'est pas vraiment à la gloire de [constructeur] car cela veut dire, que désormais si vous lisez un article un peu ancien sur [constructeur], cela veut dire qu'entre temps, il a été "validé" par [constructeur]. Avec le risque qu'à terme, les rédacteurs aient peur de leur ombre dés qu'ils évoquent [constructeur]. Donc, vous pouvez vous poser de sérieuses questions sur les conclusions finales...

En attendant, sauf erreur, pour la première fois en bientôt 5 ans d'existence du Blog Auto, un article a été supprimé suite aux menaces d'un constructeur.

lundi 20 juillet 2009

Mini N°24

J'en ai eu, du temps, pour la photographier!

En ce jour de 14 juillet, entre le périmètre de sécurité pour le défilé, celui pour Johnny et celui pour Paris-Plages... J'avais eu la mauvaise idée d'aller au Trocadero. Sur le chemin du retour, je me suis quasiment retrouvé cerné de barrières! D'où des embouteillages monstre sur LA rue d'ouverte à la circulation.

A la limite, j'aurais pu dire "Mini 24 et 25", car si vous regardez, à droite, on peut voir une autre Mini...

Une Aston

J'avoue que j'ai du mal à m'y repérer dans la production actuelle de Newport-Pagnell: elles se ressemblent toutes!

Rolls-Royce Drophead Coupé

C'est la première fois que je voyais cette Rolls-Royce dans la rue.

Elle me semble encore plus massive. J'aimais bien la Corniche avec ce côté un peu désuet et anachronique, comme l'étaient les Rolls des années 70-80. Là, c'est juste un char d'assaut.

DS cabriolet au C42

Encore une DS! Cette fois, c'est un cabriolet et je l'ai vue au C42.

J'ai la nostalgie de l'époque où ce lieu s'appelait "l'Hippo Citroën". Manger et regarder des voitures: j'adore cela!

Hélas, Mercedes à Rueil-Malmaison est trop excentré et les prix de l'Atelier Renault, c'est du foutage de gueule pur et simple (a fortiori quand ils vous disent "regardez, on a répercuté la baisse de la TVA: le menu baisse de 5 centimes.") Quant à l'Hippo Citroën, il est devenu le "C42", une espèce de hall d'exposition sans queue ni tête. Donc on retrouve bien l'esprit Citroën: complexe, incompréhensible pour le profane et avec une stratégie commerciale "balle dans le pied".

Grand Prix d'Allemagne: J'y étais (ou presque)

Webber est venu la chercher au forceps!

Depuis Las Vegas 1981 (Jones, Williams/Ford), aucun Australien ne s'était imposé en course!

La leçon du jour, c'est qu'à la régulière, il est possible de battre les Brawn GP.

En tant que McLarenophile, j'ai été déçu par l'unique point rapporté par Kovaleinen (et encore, en bouchonnant le peloton.) Hamilton a retrouvé ses vieux démons: soit la voiture est moyenne et il fait une course anonyme, soit la voiture est bonne et il surconduit. Dommage, il aurait pu monter sur le podium, au lieu de finir dernier sous le nez des officiels de Mercedes.

Dommage aussi pour Bourdais. Evidemment, c'est toujours triste, une F1 sans Français, mais il faut reconnaitre que Seb' s'est scié la branche sur laquelle il était assis. Face à Vettel, il avait l'excuse d'être (plus ou moins) un débutant. Mais pour sa deuxième saison, impossible de justifier qu'il ne passe pas les Q1, alors que Buemi joue la Q3.

Sinon, le connard qui filmait en Turquie était là. Ce coup-ci, il était debout. Il mesure plus de 2m. Alors je ne vais peut-être pas lui expliquer mon point de vue...

dimanche 12 juillet 2009

Mercedes SLK 55 AMG, mon quinzième essai

A l'origine, je voulais un CLK cabriolet (en plus, ça aurait été un hommage à Karmann), afin de comparer avec l'A5 Cabriolet (que j'aurais un jour, je suis confiant) et la Chrysler Sebring Cabriolet (à l'essai fin juillet.)

Mais Mercedes n'en a plus. D'où la conversation surréaliste: "Une SL, ça vous dirait... - Vous avez quoi en SL? - [tape sur son ordi] une SL 65 AMG... [tape sur son ordi] Ah, elle est partie en VO... Un SLK, alors? - Vous avez quoi en SLK? - [tape sur son ordi] 200K, 320 CDI ou 55 AMG... - [cœur qui bat à 200 pulsations/minutes] Elle est disponible, la 55 AMG du 3 au 10 juillet? - [tape sur son ordi] Oui. - Alors je la réserve!"

J'avoue que c'était avant tout pour me faire plaisir. Mais contrairement à d'autres au Blog Auto, lorsque je fais un essai plaisir, je pense tout de même à taper un article au bout (par correction envers la marque qui prête la voiture.)
J'avais un peu d'appréhension, car les deux précédentes fois où je voulais me faire plaisir (Mazda RX-8 et Opel GT), je me suis retrouvé avec un véhicule trop pointu pour rouler sur route. La SLK 55 AMG n'est pas si pointue. Mais sa consommation, sa faible adhérence (propulsion+pneus de merde) et son confort (suspensions raides comme un fonctionnaire du trésor public) sont problématiques pour une utilisation quotidienne.

Reste le bruit.

Et puis la réaction des gens:
- Une vieille dame, pendant que je prenais les photos: "J'ai la même, sauf que c'est une Opel. Et qu'elle est bleue. Et que ce n'est pas un cabriolet."
- Un black, dans la rue: "La tuerie, cousin. La tuerie!"
- Un jeune en Clio, tout timide: "Eh, m'sieur, m'sieur, votre voiture, elle déchire!"
- Un jeune à l'arrière de cette Clio: "Oh ouais, elle déchire trop, m'sieur!"

[censuré] de vigile d'EDF

Une personne a déposer à la gare Saint-Lazare. Le train part à 17h (en fait, il partait à 17h10) et à 16h50, je cherche encore une place. Du coup, je me suis garé sur une place "livraison" sur le parking d'un bâtiment administratif d'EDF. Autant dire qu'elle ne gênait pas grand monde.
10 minutes plus tard, je reviens et plus de voiture. J'ai tout de suite compris. Le vigile m'a carrément pris pour un con, me disant que j'aurais du équiper ma voiture d'un détecteur de mouvements. Il avait le numéro de la préfecture sur son portable et clairement, il a l'habitude de les appeler. La voiture est à la fourrière à l'autre bout de Paris. Il m'a proposé d'appeler un taxi et je lui ai répondu que j'allais dépenser suffisamment de fric comme ça pour aujourd'hui. Je me suis surtout retenu de ne pas lui mettre mon poing dans la figure. Car le plus énervant, c'est qu'il tenait à jouer les bons samaritains, alors que sans lui, je serais déjà dans mon voiture, direction chez moi.
30 minutes de métro et 136€ plus tard, je récupérais ma voiture. D'après le PV, à peine j'éteignais le moteur que l'autre enfoiré appelait ses copains et dans la foulée, elle était enlevée.

Il faut savoir que les places "livraisons" devant les hôtels, restaurants et autres bâtiments administratifs sont dangereuses. En temps normal, les flics ferment les yeux. Mais beaucoup de réceptionnistes et vigiles font la chasse aux intrus qui oseraient se garer sur "leur" place livraison. Le remorquage des véhicules est confié à des sociétés privés, qui sont payées à l'enlèvement. Il n'est pas rare que les sociétés entretiennent un réseau d'hôtels, de restaurants et de bâtiments de livraison "amis", qui leur livrent des voitures garées sur les places de stationnement. Et le dépanneurs donnera une com' à son informateur. Par exemple, le vigile d'EDF. D'où son zèle pour appeler la fourrière.

Mercedes 300 "papillon"

Le parking de Mercedes France à Stains. 300 SL "papillon", SLR Roadster, 450 SLC... J'aimerai bien avoir les mêmes!

Mercedes GL320 CDI

C'est un peu un essai "officieux". Mercedes m'avait prévenu: "La SLK 55 AMG ne serait pas disponible avant 15h." A 17h, toujours pas de voiture: elle est au garage, à Stains.

Pour m'y rendre, ils m'ont prêté une voiture, qui devait retourner là-bas. Je n'ai fait que 25km dans ce GL 320CDI (dont 15 dans les bouchons de l'A86.) Mais c'est le cas typique du véhicule que je n'aime pas: c'est gros, c'est moche, le moteur est poussif...

Dire que Lewis Hamilton a le même...