vendredi 30 mai 2014

McGregor : Monaco à Paris

Il y a une quinzaine de jours, j'étais invité par McGregor, pour découvrir leur collection "Grand Prix de Monaco". C'était une "vente privée" assez original avec un décorum automobile. McGregor, ancien sponsor de Caterham, avait ressorti les casques d'Heikki Kovalainen et Vitali Petrov, ainsi qu'un V8 Renault F1. En plus, Matching Numbers avait débarqué avec plusieurs anciennes.
Moi, j'aime tout ce qui a un lien avec l'automobile. Donc j'étais aux anges !

McGregor sponsorise Sauber, car ils suivent Giedo Van der Garde. En fait, m'as-t-on dit, Van der Garde sort avec la fille du principal actionnaire de McGregor...
Après tout, ça a toujours été comme ça. "Or feuille" est venu à la F1 parce qu'un mécano de Lotus sortait avec la secrétaire de la boite de com' du cigarettier ! Et "rouge et blanc" ? Le dir' com' Suisse cherchait un moyen de promouvoir cette marque US. Son pote Toulo de Grafenried (ancien pilote) le tuyaute sur la F1. Parmalat ? Le fondateur était un pote d'Enzo Ferrari, qui lui fait rencontrer Niki Lauda. Le PDG propose un chèque si Lauda accepte de porter une casquette Parmalat. L'Autrichien n'a pas dit non... Etc, etc. C'est sûre qu'aujourd'hui, on est davantage habitué aux services marketing et aux plans com' bien huilés. Finalement, McGregor nous ramène au sponsoring à l'ancienne !
McGregor, c'était aussi Viktor Muller. L'homme d'affaire Hollandais a d'abord redressé cette marque moribonde, puis il s'en est servi pour racheter Spyker, puis Saab... Maintenant, Muller semble cerné par les affaires. Spyker a produit 3 voitures en 2013 (ce n'est pas une boutade.) Justement, la firme vient de présenter la version "de série" de la Venator. Effet d'annonce ou vraie reprise ?

mercredi 28 mai 2014

Car SOS

La Fox m'a envoyé un DVD de sa nouvelle émission Car SOS. Elle est diffusée depuis mai sur National Geographic. Je n'en ai pas parlé car je ne voulais pas faire un cassage en règle ou pire, une éloge peu sincère.

Car SOS, c'est un peu un mix entre Pimp my ride et Cash Cars. Deux personnes (un mécano et un négociant en pièces) se rendent chez quelqu'un qui possède une voiture de collection en très mauvais état. Ils doivent la restaurer en 3 semaines... A l'insu du propriétaire.
A mon avis, il y a déjà un problème de fond. Chaque pays possède "ses" voitures de collection. Je l'ai bien vu lors de la Traversée de Paris 2014, lorsque mon hôte -Anglais- s'émerveillait de banales (chez nous) 203 et 403. Ainsi, Car SOS traite des voitures anglaises (Ford Cortina, MG série P, Daimler SP250...) qui "parlent" peu aux Français. Donc, c'est une émission destinée à un public restreint, plutôt passionné et plutôt âgé. Or, cette émission est avant tout un divertissement. Les passages de "mécanique" sont survolés. L'historique des véhicules, vite expédiés et très approximatifs. Tout cela au profit des blagues de Tim Shaw, un sous-Ramzy navrant. Bref, pas vraiment de quoi plaire à l'amateur d'anciennes. Plus généralement, comme tout reality-show, certaines séquences ne semblent pas très spontanées. Ajoutez-y un doublage (truffé d'anglicismes) directement sur la V.O. et vous avez le cocktail d'une fausse bonne idée. Je suis sûre que simplement en montant différemment chaque épisode (plus de mécanique, moins de Shaw) et en V.O., le résultat serait beaucoup mieux.

lundi 26 mai 2014

Justy

Ceci est... Une Subaru. Plus précisément, une Justy. Autrement dit, une Daihatsu Sirion avec un nouveau badge. On est loin des WRX STI... Avant, Subaru faisait un peu d'efforts pour qu'elle colle à la gamme. Avec la Justy (et l'actuelle Trezia), il s'en fiche. Les concessionnaires aussi, s'en fichent. Impossible de lutter face à des C3 et autres 208 en soldes permanentes. Alors pourquoi ils la vendent ? Pour faire plaisir à l'UE, qui impose des moyennes d'émissions de CO2 par constructeur. La Justy est juste là pour faire baisser la moyenne.

Du reste, ça va mal pour Subaru France. Les XV, Forester et autres Outlander sont généreux en CO2. Ils sont malussés, donc invendables. L'Impreza n'est même pas importées chez nous. Pourquoi ? Elle a tout les défauts ! Elle est sous-motorisée, lourde, elle boit beaucoup et émet trop de CO2 ! Le genre de truc qui vous squatte une concession pendant 6 mois !
Subaru n'a jamais vendu autant de voitures, grâce à la Chine et aux USA. Ils voient l'Europe comme un marché où il faut se battre beaucoup pour peu de résultats. D'autant plus que le grand frère Toyota a une phobie maladive que Sub' viennent sur ses plate-bandes. Donc, pour l'Europe, Subaru fait le minimum syndical. Et c'est bien dommage. Aura-t-on au moins la WRX STI ?

samedi 24 mai 2014

30 ans après, elle danse encore la samba !

Un week-end paisible dans ma paisible banlieue. D'un seul coup, un raffut d'enfer. Une Talbot Samba avec une bande de jeunes dedans. A mon avis, la dernière fois qu'elle a connu une révision, c'était au temps du réseau Peugeot-Talbot ! Ah, ces citadines des années 80... Même entretenues à la diable, elles roulent ! Quelques mètres plus loin, je la recroise. Hasard ou coïncidence, c'est exactement là qu'il y a quelques années, j'ai croisé une autre Samba, que j'avais immortalisé.

L'aute jour, je suis tombé sur un spyshot de 1984. PSA a brièvement songé à remplacer la Samba. Pas de gros moyens, juste une AX (mal) rebadgée. Voilà un projet mort-né qu'on ne regrettera pas...

Sinon, à propos de PSA, cette semaine, ils ont fait un beau bide. En plein raout de Carlos Tavares, une rumeur arrive : la prochaine C3 sera produite en Slovaquie ; Poissy devra réduire la voilure. C'est un geste logique : en Europe occidentale, les marchés sont saturés ; les gisements de croissance sont à l'Est. Du temps de la famille Peugeot, il y avait du patriotisme. On préférait ralentir la Slovaquie qu'une usine française. Maintenant, ils doivent faire avec DongFeng et l'état français. Eux, ils veulent de la rentabilité ; tant pis pour l'emploi en France. Donc Poissy (ex-usine Talbot...) au ralenti ; la Slovaquie "gagne" la C3. Réponse de PSA à cette rumeur : " C'est des mensonges même pas vrai ; on n'a même pas réfléchi à la remplaçante de la C3." Ben voyons...

mardi 20 mai 2014

Plein sud...

Je sais que c'est incroyable, mais il m'arrive de faire des sorties sans but automobilistique ! Il m'arrive même de partir en vacances, simplement pour voir des amis !

Bien sûr, j'ai quand même mon appareil-photo avec moi... Sur l'A10, j'ai croisé cette Mustang flashy. C'est bien ma voiture à côté. J'ai pu aller déjeuner tranquille : je savais qu'il y aurait du passage autour de ma place, en permanence. De quoi dissuader les adeptes du vol-portière...
A quelques mètres de la 'Stang, une MG B garée sur un trottoir.

Sinon, la route pour Toulouse, c'est pas la route de la gastronomie : les restos d'autoroute sont très moyens. Notamment ce "Leo".
Un bibendum Michelin, assis sur le toit d'un camion. Je croyais que ça n'existait que chez Solido et Frank Margerin. Et comme le camion a un look gothique, le bib' porte une écharpe noire.
On est allé à Albi. Une ville qui, il y a bien longtemps, accueillait F2 et F3 dans ses rues. A part le circuit permanent, il ne reste aucune trace de ce passé sportif.

A Carcassonne, un Bedford CF attend ses proprios au pied du château.
Pour finir, une Morgan Roadster (une Plus-8 à moteur Rover V8 ?), sur le chemin du retour. La famille en C4 Picasso à côté n'y fait même pas attention.

samedi 17 mai 2014

Fiatou d'avril

Une Fiat 500. Le propriétaire profite des rayons de soleil pour ouvrir le toit. Je suis sûr que le proprio doit se croire en pleine dolce vita. Il n'est plus en région parisienne, mais quelque part, de l'autre côté des Alpes, dans les années 60... C'est ça aussi, le rêve automobile : voyager dans sa tête...

A part ça, aujourd'hui, j'ai lu un magazine avec dedans un énième article sur les 20 ans de la mort de Senna. Encore un truc torché à base de lieux communs et d'émotions faciles. Il était illustré par une photo de Senna datée de 1986 (c'est dire le sérieux de l'auteur...) Et des papiers comme ça, on en trouve au kilomètre sur Gilles Villeneuve, Jim Clark, James Hunt...
Moi, je n'aime pas écrire des nécrologies. Ca veut dire gagner de l'argent sur la mort d'un type. A la limite, si je suis vraiment touché par sa mort et que j'ai de vraies choses à dire dessus, d'accord. Sur Senna, je crois que tout a été dit (sauf des choses méchantes à son égard.)
Je préfère les histoires "positives". Pourquoi parler que de choses tristes ? Dean Stoneman, il remporte la F2, gagne un test F1 et apprend qu'il a le cancer. Il se bat 2 ans contre la maladie et l'oubli, arrive à revenir et gagne en GP3. Race2recovery, un équipe d'ex-soldats Britanniques, qui ont tous perdu un membre au combat et qui disputent le Dakar. Li Shu Fu, le fils de riziculteur qui quitte l'école à 10 ans, se bat pour être le tout premier constructeur privé en Chine, rachète Volvo et reçoit le président chinois dans son usine belge. Ca, ce sont des belles histoires de courage et d'ambition ! Après, c'est sur que c'est des gens moins connus du grand public. Et puis ça demande de faire des recherches...

vendredi 16 mai 2014

Peugeot 304

Une Peugeot 304 cabriolet, dans un ton pastel bien sixties, avec hard-top. Je l'ai trouvé très mignonne.

Elle représente un genre en voie de disparition : le cabriolet popu. Désormais, on n'a plus que le cabriolet full size (Opel Cascada, Lancia Fulvia, Coccinelle cabrio...) pour bobos pré-retraités. Les jeunes ne rêvent plus de voitures. Ils rêvent d'iPad et de fringues. L'automobile (re)devient un objet utilitaire, de toutes façons entre les radars, les interdictions de circuler, le prix du gasoil et des places de parking... Au mieux, ils s'autorisent une Fiat 500C ou une DS3 cabriolet, qui ont davantage des super-toits ouvrants. C'est aussi la conséquence de la disparition des Pininfarina, Heuliez, Bertone et autres ItalDesign, les seuls à pouvoir concevoir et produire des cabriolets en série, à prix contenus.

vendredi 9 mai 2014

LDV d'avril

J'ai un peu de retard dans mes publications... Voici un LDV croisé en avril. Les LDV et autres minivans DAF sont plutôt rares de ce côté de la Manche. Le gag, c'est que chaque fois que j'en croise un, Maxus (énième avatar de Leyland-Daf) a une actualité ! En l'occurrence, les débuts du minivan G10, à Shanghai. Ce clone de Nissan NV200 est tout de même la première vraie production inédite de Maxus !

Et côté Roewe-MG, quoi de neuf ? Pas grand chose. On attendait un W5 relifté, on n'a qu'un concept-car. Chez MG, le SUV brille par son absence. Pendant ce temps, MG UK pose un octogone sur une Roewe e50. Est-ce que c'est l'ébauche d'un projet d'électrique pour l'Europe ? Ou parce qu'ils n'ont absolument aucune actualité pour 2014 et qu'il faut meubler ?
Pendant ce temps, la MG3 poursuit son bonhomme de chemin. MG UK a vendu 221 voitures en avril, ce qui porte le total 2014 à 761 unités, contre 504... Pour l'ensemble de l'année 2013 ! Le record de 2012 (782 unités) ne sera bientôt plus qu'un souvenir. Le réseau gonfle tranquillement. Reste que dans l'absolu, la marque a l'octogone est ultra-confidentielle. Avec 0,09% de part de marché, on est à des années-lumières du Rover-MG de 2005 (pourtant mourant.)

jeudi 8 mai 2014

Tour Auto 2014, du rab' de rab'

A quelques hectomètres du Grand Palais, une Citroën 11cv cabriolet (alias cab'trac') tourne vers les Champs Elysées.

Dans Indiana Jones et la dernière croisade, on en voit une (de la même couleur.) Elle termine hélas dans un cratère de bombe.
Place de la Concorde, un petit malin propose aux touristes de les photographier dans sa Ford Mustang rouge (moyennant finance.)