mardi 30 août 2011

74. Volkswagen Golf 1 GTI



Une Golf 1 GTI.

Elles sont de plus en plus rares dans les rues. A fortiori en état d'origine...

Il y a une dizaine d'années, Auto-Retro militait pour lui donner un statut "voitures de collection", à coups d'articles. Et pour cause: son redac'chef en possédait 3...

lundi 29 août 2011

Fiat 126

Dans la grande famille du Fiatou, je demande la mal-aimée: la Fiat 126.

C'était une mise à la page de la Fiat 500, mais avec une carrosserie cubique comme on les aimait dans les années 70. Du coup, avec son moteur en porte-à-faux arrière, sa ligne typée et sa finition très spartiate, elle a vite été démodée.

En Pologne, où elle était produite, elle fit en revanche un carton.

dimanche 28 août 2011

Citroën Ami 8 break

Une Citroën Ami 8 ; une première sur ce blog!

C'est probablement l'une des voitures les plus moches jamais produite en grande série. Le break avait une ligne légèrement plus équilibrée.

Du reste, l'arrière de cet exemplaire était trop rouillé pour un "conducteur du jour".

Alfa 33

Par chez moi, il n'y a pas beaucoup d'Alfa. Il faut dire qu'il n'y a pas de concessionnaire, y compris dans les communes limitrophes.

Plus généralement, je vois très peu d'Alfa des années 70-80, y compris dans les salons. A peine un Spider, une GTV ou une Alfasud Sprint ici et là. Quant aux berlines, elles sont invisibles.
J'ai l'impression que les 33, 75, Alfa6, 90, 145 et autres 164 ont été victime des primes à la casse. Dommage, car elles étaient techniquement et esthétiquement intéressantes.

samedi 27 août 2011

Daimler Double Six

Terminées, les voitures Chinoises !

Pour le retour à Paris, voici une Jaguar XJ série 2. En l'occurrence, une Daimler Double Six.

Une voiture très typées eighties: pneus "gros boudins" avec jantes "nid d'abeilles" et antibrouillards Cibié sous caches...

J'adore !

vendredi 26 août 2011

Les voitures de Wenzhou: 18. Shanghai Englon MK Cross

Voici la dernière image de ce "best of Wenzhou".

Il s'agit d'une Shanghai Englon MK Cross. On voit que Geely en a fait, du chemin, depuis l'Haoqing. Le problème, c'est que certains constructeurs Chinois ont progressé encore plus...

Notez qu'elle est produite dans la même usine que les taxis Londonien à conduite à gauche.

jeudi 25 août 2011

Les voitures de Wenzhou: 17. Wuling

Je vous l'ai dit: presque toutes les voitures Chinoises antérieures à 2005 possèdent une histoire extraordinaire!

Ce minibus est un Wuling. Wuling est une entreprise cinquantenaire qui a débuté dans les machines-outils, avant de se diversifier dans les tracteurs agricoles, puis elle a tenté de produire des Citroën Visa, avant de se lancer dans les minivans. Je vous invite d'ailleurs à relire mon article sur l'historique du constructeur.

A la fin des années 90, comme nombre d'entreprises d'état, Wuling est lessivée. Son outil industriel est dépassé et l'état ne veut pas investir un seul yuan. Le véhicule en photo date justement de cette époque.
Pour autant, il faut se souvenir que les minivans sont très populaires en Chine. On en voit partout! GM a le nez creux. Avec son allier Chinois, SAIC, ils reprennent les deux tiers du constructeur. A priori, c'était une galère.
GM doit investir pour moderniser l'usine et donner un coup de jeune au minivan. En parallèle, il lui fait produire la Spark/Matiz.

Au final, c'est le jackpot pour GM! Wuling est désormais N°1 Chinois des minivans avec 1,25 millions de ventes en 2010 (près du double du N°2, ChangAn.) Désormais, Wuling se lance dans les berlines avec Baojun.

mercredi 24 août 2011

Les voitures de Wenzhou: 16. MG 6

Après le passé (récent) de MG, voici son présent, avec la MG 6.

Il s'en est passé des histoires, entre 2000 (le premier contact entre MG-Rover et Brilliance) et aujourd'hui! De quoi écrire un beau livre. Si un éditeur m'entend...

La MG 6 dérive de la Roewe 550 (merci SAIC), laquelle est en fait l'aboutissement d'un projet mort-né de Rover.

C'est surtout la première grande nouveauté de MG, à l'ère Chinoise.

Elle est assemblée à Longbridge depuis le printemps et elle marque le grand retour de MG. Après, on voit la limite du système. Malgré la popularité de MG et le bon rapport qualité/prix du modèle, il s'en vend une cinquantaine par mois. La faute à l'absence de diesel (ou de version sportive qui pourrait attirer une clientèle de niche.)
Cela laisse rêveur sur le potentiel de la Brilliance BS2, vu que la marque était totalement inconnue chez nous...

Les voitures de Wenzhou: 15. MG 7

6 ans déjà! Comme le temps passe vite.
A l'été 2005, les dernières MG-Rover sortaient de l'usine de Longbridge. Peu après, les Chinois NAC et SAIC se battaient pour ses restes encore fumant.

Contre toute attente, NAC a obtenu le plus gros morceau: l'usine de Longbridge, la marque MG et l'outillage des ZR, ZT, TF et Rover Streetwise.

En 2005, il n'y avait pas de "grand" constructeur Chinois. Mais NAC faisait figure de poids-plume: entre ses joint-ventures Nanjing-Fiat (Palio et Siena) et Iveco-Yuejin, ainsi que sa marque "pure" Soyat (des Seat Ibiza 1ère gen rebadgées), il atteignait à peine les 100 000 unités. Surtout, il n'a ni bureau de design, ni savoir-faire industriel. Il est obligé de partir d'une feuille blanche.
Au début, il voyait grand: de nouveaux modèles, une usine à Nanjing et une autre dans l'Oklahoma...
Finalement, il s'est contenté de construire son usine Chinoise et de relancer les ex-Rover-MG. Ainsi, cette MG 7 n'est qu'une Rover 75/MG ZT rallongée et reliftée.

Même comme cela, NAC a besoin de beaucoup de temps et d'argent. Les premières MG 7 ne sont produites qu'à l'été 2007 (les TF et MG3 SW -ex-Streetwise- arrivent à l'hiver.) Pour (re)lancer une marque, il faut avant tout de la patience (donc des capitaux pour patienter.) Les premiers mois, la production se compte en centaines d'unités, ce qui ne couvre même pas les couts de fonctionnement.

Fin 2007, l'état Chinois force SAIC à racheter NAC pour éviter que MG ne quitte le giron Chinois...

mardi 23 août 2011

Les voitures de Wenzhou: 14. Porsche 911

C'est désormais un classique du blog.

Les voitures de Wenzhou: 13. Rolls-Royce Silver Seraph

A Wenzhou, il y a quantité de voitures de prestige.

Il faut néanmoins se souvenir qu'il y a 10 ans, il n'y avait quasiment que des vélos! Il y a donc peu de voitures antérieures à 2001. A fortiori dans le premium.
Cette Rolls-Royce Silver Seraph est donc l'une des très rares "vieilles" voitures de luxe (avec une A8 première génération) que j'ai vu là-bas.

Les voitures de Wenzhou: 12. Brilliance FRV

Brilliance, vous vous en souvenez? Ils étaient présent aux Mondial de Paris 2008 et au salon de Genève 2009, puis l'importateur Européen (HSO) a fait faillite.

La FRV (alias BS2) était à mon sens la moins pire de Brilliance. Un design agréable, une finition correcte et surtout, un très bon rapport qualité/prix. Dans les "moins", il y a l'absence de diesel ou de version pêchue et surtout, une marque totalement méconnue en France.
Au mieux, ils en auraient vendu 10 par mois pendant 2 ou 3 ans, le temps que la marque rentre dans le rang. C'est pour ça que je voulais proposer mes services dans le marketing. Foutu pour foutu, autant faire des choses originales!

La faillite de HSO fut un coup dur pour Brilliance. Aujourd'hui, il se relève avec une berline, un SUV et en 2012, une citadine.
Quant à la BS2, elle est disponible en 4 portes (FSV) et en version "Cross" depuis 2009.

lundi 22 août 2011

Les voitures de Wenzhou: 11. Geely Haoqing

Pour le coup, c'est du typiquement typique!

L'Haoqing est la toute première voiture de Geely. Il s'agit d'une Xiali (Daihatsu Charade) recarrossée. Le résultat fait très "plastique". Non pas dans le sens "dernier cri de la chimie industrielle", façon BASF ou Dupont. Mais dans le sens "jouets en plastique vendus à la sauvette dans le métro". D'autant qu'elles étaient presque uniquement disponible dans des couleurs fluos.

A l'époque, l'usine Geely n'avait pas de robot. Tout se faisait à la main. Apparemment, les ouvriers chargés des panneaux de carrosserie avait tendance à lever le coude. Car les jours entre les panneaux laissent rêveur. On se croirait chez Fiat, dans les années 70 ou chez British Leyland...
Le détail qui tue, c'est la calandre imitation Classe C!

Pour autant, il faut se souvenir que Li Shu Fu, fondateur de Geely, n'a pas dépassé le collège. Il s'est battu des années pour être la première entreprise privée à construire des voitures, en Chine. Et il était loin d'avoir l'aval du Parti...
Rien que pour cela, son Haoqing mérite le respect.

Les voitures de Wenzhou: 10. Hong Qi CA7180 A2E

Voici une "vraie" voiture Chinoise, une Hong Qi (drapeau rouge.) En fait, vous l'aurez reconnu, c'est une Audi 100 C3 rebadgée. Elle est équipée d'un 4 cylindres 2,2l Chrysler et d'un arrière d'Audi 200.
La voiture qui apparait dans mon "Carnet de voyage: Wenzhou" était garée à 10 mètres de là. Hong Qi a décliné l'ex-Audi 100 à toutes les sauces, mais les deux voitures sont rigoureusement identiques!

La CA7180, c'est le résultat d'une crise de flemmingite généralisée chez les constructeurs Chinois. A cause de la révolution culturelle, l'industrie Chinoise s'est retrouvée gelée au début des années 60. Lorsque dans les années 80, la production décolle enfin, les modèles et les usines ont 20 ans de retard.
Très vite, les voitures des joint-ventures, dont les Audi 100 de FAW, représentèrent l'essentiel de la production. Au milieu des années 90, Audi veut passer à l'A6; FAW récupère l'outillage de la 100 et l'offre à sa filiale Hong Qi. A l'origine, Hong Qi songeait à utiliser l'Audi 100 pour compléter sa gamme vers le bas. C'était la "Xiao Hong Qi" (petite Hong Qi.)
Mais vu que ses limousines étaient obsolètes, il n'a pas fait de sentiment. A l'instar de la Shanghai de SAIC, elles furent bazardées.
Pendant une décennie, Hong Qi s'est contenté de relifter l'Audi 100. Total, la clientèle premium s'en est désintéressé. La HQ3 (une Toyota Crown reliftée) de 2006 n'a pas convaincu.
Pire: à force de ne plus travailler que pour les joint-ventures, les constructeurs ont perdu des compétences en design ou en conception. Au café du commerce, les gens disent: "Les constructeurs bossent avec les Chinois et ensuite, ils nous repiquent nos idées." Mais si vous regardez, seul un petit nombre de constructeurs (BAIC, Brilliance, ChangAn, DongFeng, FAW, GAIG et SAIC) ont des joint-ventures. Or, dans la plupart des cas, leur marque "pure" est au ras des pâquerettes. Seul SAIC a pu développer Roewe-MG grâce à la captation du savoir-faire de MG-Rover et à de lourds investissement. Chez FAW, les 4 marques "pures" (Besturn, Haima, Hong Qi et Xiali) progressent avec un rythme de tortue (1 modèle tous les 2 ans.)

dimanche 21 août 2011

Les voitures de Wenzhou: 9. Alfa Romeo 156

Quand vous partez au bout du monde, les voitures banales ici deviennent exceptionnelles.

Ainsi, la seule Alfa Romeo vendue en Chine fut la 156. Sauf erreur, il s'agit de modèles assemblés en Thaïlande, lors du très éphémère accord entre Fiat et GM.

Autant dire que les 156 sont très rares au Pays du Milieu.

Promis, après ça, je vais vous montrer du "vrai" exotisme.

75. FAW-Toyota Yaris

Cette Yaris-ci, elle n'est pas produite à Onnaing, mais à Tianjin (ville portuaire du nord de la Chine.)

La même usine produit également la Yaris 1 (mais sous le badge "Xiali".) Sauf erreur, c'est un flop et de facto, elle a quitté la chaine.

Quant à la Yaris 3, elle devrait arriver en 2012 à Tianjin.

Les voitures de Wenzhou: 8. Guanqi-Toyota FJ Cruiser

Il y a un mois, j'avais déjà croisé un FJ Cruiser.

Ce coup-ci, j'ai pu immortaliser son profil.

Le troisième que je vois, je le prendrai de face!

samedi 20 août 2011

Les voitures de Wenzhou: 7. Peugeot 207 CC

Contrairement à la C-Elysée vue précédemment, celle-ci n'est pas produite en Chine. C'est une importation.

Par contre, Peugeot produit la 206+, sous le nom de "207".

Pour le lancement Chinois, ils avaient fait appel à une rallywoman Chinoise. A ce jour, je n'ai trouvé aucune info sur elle. Il faut dire qu'à part Rose Tan, aucune femme pilote n'a réussi à se construire une vraie carrière.

En ce moment, le film Perfect baby sort sur les écrans Chinois. C'est un film où l'action se passe en France et en Chine. Peugeot en est visiblement le partenaire: tout le monde y roule dans des voitures frappées du lion!
Je ne l'ai pas vu, mais c'est apparemment une histoire d'homme seul qui se retrouve avec une petite fille dans les bras. Laquelle petite fille est convoitée par des méchants.
Outre les Sochaliennes surrepresentées, le gag, c'est la présence d'un second rôle blanc. Dans les séries TV et les films d'actions US des années 80-90, il y avait un second rôle issu des "minorités". Il était un peu neuneu, son rôle était ultra-stéréotypé (le black roublard et vanneur; l'Asiatique expert en kung-fu...) et il n'apparaissait que dans une ou deux scènes. Maintenant, en Chine, quand un film ou une série veut se donner un cachet "international", il y a un second rôle blanc. Dans Perfect baby, c'est un blanc générique avec une perruque blonde digne d'un super saïan et visiblement, il lui faut 10 minutes pour comprendre ce qui se passe...

Les voitures de Wenzhou: 6. DongFeng-Citroën C-Elysée

La dernière fois que j'ai voulu prendre une DongFeng-Citroën, j'ai cassé mon appareil-photo! Ce coup-ci, pas de problème, mon Sony va bien (tout comme mon Nikon.)

Comment vont Peugeot et Citroën en Chine? Il y a un léger mieux. Mais ils ont toujours un métro de retard et ils se contentent de piocher dans la gamme Européenne (alors que VW et Kia-Hyundai lancent des modèles spécifiques.)

Mais, à l'instar de Ford, ils clament volontiers qu'ils sont parmi les leaders en Chine. Et comme beaucoup de journalistes ne vérifient pas les dire des constructeurs, tout le monde les croient!

A Wenzhou, j'ai surtout vu des C-Elysée taxi, des C-Triomphe de la police et quelques vieilles ZX/Fukang. Les autres modèles, il faut les chercher...

vendredi 19 août 2011

76. Qichuan Flyer

Retour aux voitures Chinoises!

Si vous m'en montrez une, je serai capable d'en parler des heures!

Chacune possède une histoire incroyable. A fortiori celles antérieures à 2005, lorsque tout le monde se lançait. Regardez cette Qichuan Flyer; ce n'est pas un prix de beauté. Imaginez qu'en 2003, on vous ai dit: "Qichuan, en faillite, va se faire racheter par un fabricant de batteries de téléphones portables. En moins de 10 ans, "Byd Auto" va multiplier la production par 20 pour atteindre environ 500 000 unités annuelles. Il compte lancer une douzaine de modèles dont une berline hybride, un monospace électrique et un autocar électrique."
Honnêtement, vous auriez rigolé, non? Et pourtant, c'est le tableau de Byd en 2011.
Le souci, c'est que Byd envisageait de faire encore mieux. Là, ils auraient du vendre 2 millions de voitures en 2011 et ils devraient déjà être présent en Europe et aux USA.
Les marchés les a écouté sans réfléchir et forcément, aujourd'hui, ils voient le verre à moitié vide.

A court-terme, Byd devrait redresser la barre, le temps de faire le ménage. Il possède une gamme ayant plein de nouveautés (dont un SUV qui commence à bien se vendre) et un réseau un peu mieux structuré.

Le défaut, c'est que Byd cherche à vendre un maximum de voitures, point. Il n'a pas d'image et il ne fait pas d'effort en matière de design ou de motorisation. Or, c'est fondamental pour bâtir une marque. Etre un soldeur, ça ne marche que jusqu'au jour où quelqu'un de moins cher débarque...

Les voitures de Wenzhou: 4. Mercedes "G"

Un "G", grand frère de notre P4 national... Je l'ai surpris sur une avenue chic.

Ce tout-terrain à vocation militaire (donc rustique) est aujourd'hui le roi des beaux quartiers.
Le Range et le Cherokee ont évolué; pas lui. Il conserve ses lignes taillées à la serpe et son châssis à échelles. Dans le luxe, normalement, un véhicule est ringardisé au bout d'1 ou 2 ans. Lui, ça fait plus de 30 ans qu'il est là!

C'est dommage qu'il n'y en est pas au parc presse de Mercedes, car j'aimerai bien découvrir son secret...

jeudi 18 août 2011

Les voitures de Wenzhou: 3. Ford Mustang cabriolet

Cela faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu de Mustang dans ce blog, alors que j'adore les 'Stang.

Celle-ci nous vient donc de Wenzhou, où les Américaines (hors Cadillac et limousines) sont bien rares...

mercredi 17 août 2011

Les voitures de Wenzhou: 2. Lifan 320

Suite des voitures de Wenzhou. Cette fois-ci, on est davantage dans le typiquement typique avec cette Lifan 320!

L'an dernier, à Shanghai, je n'en avais vu qu'une seule. A Wenzhou, cette année, il y en avait quelques unes (il est vrai qu'entre-temps, Lifan a triplé ses ventes de 320.) D'emblée, j'ai vu cette 320 jaune, mais j'en voulais une plus belle pour Le Blog Auto. Finalement, j'ai pu en immortaliser une autre.

Je pense que la 320 est l'une des voitures Chinoises les plus mignonnes et le concept est intéressant: une MINI 5 portes. J'adore la MINI et je pense qu'ils auraient du faire une 5 portes. Il y avait d'ailleurs créé un concept-car dans ce sens, la Spiritual Too.
Ensuite, la Lifan est loin d'être parfaite: moteur asthmatique, finition déplorable, intérieur quelconque... Pour le tarif, ils ont fait un effort: les premières étaient à 50 000 yuans (5 400€), ce qui les plaçaient au niveau des Polo et autres Honda Fit/Jazz (un suicide.) Maintenant, elle démarre à 35 900 yuans (3 900€), ce qui en fait tout de même l'une des plus chères citadines Chinoise...

Les voitures de Wenzhou: 1. Mazda MX-5

De passage en Chine pour raisons personnelles, j'en ai profité pour mitrailler les voitures.

On commence par cette MX-5 (what else?) Elle n'est commercialisé en Chine que depuis 2009 et uniquement en Roadster Coupé. Du coup, point de NA, NB ou NC pré-lifting dans les rues.
Par contre, j'en ai croisé 3, ce qui est plutôt pas mal pour un pays sans gout pour les cabriolets. Notez aussi que je n'ai vu aucun cabriolet décapoté, malgré les 35° de température extérieure: les villes sont hyper-polluées. N'empêche, je ne vois pas trop l'intérêt d'un cabriolet, si c'est pour rouler capoté en permanence.

mardi 9 août 2011

Lancia Flaminia au Fiat Motor Village

Après Alfa, Lancia!

Fut un temps où la Flaminia était LA berline premium Européenne...

Aujourd'hui, compte tenu de la situation actuelle de Lancia, c'est très difficile à croire...